Péninsule arabique

I – Évolution récente

II – Acteurs

III – Publications

IV – Ressources documentaires

V – Inventaire des thèses

VI – Actualités

 

 

I – Évolution récente

La recherche française sur la péninsule arabique connaît un nouvel essor depuis quelques années, encouragée par la découverte de gisements d’archives et le recrutement de spécialistes de la région au CNRS et à l’université, et ce malgré les difficultés récurrentes d’accès au terrain.

La création d’une chaire de dialogue des cultures entre l’université Paris I-Panthéon Sorbonne et l’Université al-Imam Muhammad bin Saoud de Riyadh en 2011 a permis la tenue régulière de l’école d’été euro-arabe, associant événements scientifiques (forum académique) et formations en langues.

II – Acteurs

Il n’existe pas en France de laboratoire spécifiquement dédié à l’étude de la péninsule arabique. Les chercheurs spécialisés sont répartis dans différentes structures de recherche à dominante disciplinaire, ou rattachés à des laboratoires aux compétences aréales plus  vastes (IREMAM, IMAf, CERMOM,…).

La recherche française en sciences sociales sur la péninsule arabique dispose d’un centre UMIFRE (Unités Mixtes des Instituts Français de Recherche à l’Étranger) au Koweït, le CEFREPA (Centre Français de Recherche de la Péninsule Arabique), anciennement CEFAS (Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales). Son domaine de compétence s’étend aux sept pays de la péninsule (Yémen, Arabie Saoudite, Bahreïn, Koweït, Émirats Arabes Unis, Qatar, Oman). Le CEFREPA propose des bourses d’aide à la mobilité doctorale et possède une capacité d’hébergement de chercheurs au sein du centre.

III – Publications

Une revue scientifique trilingue (français, anglais, arabe), Arabian Humanities, améliore la visibilité de la recherche sur la région, en élargissant le champ de compétence de l’ancienne revue Chroniques yéménites et en se tournant vers l’international.

IV – Ressources documentaires

Un guide des sources françaises sur l’Arabie, (Une histoire partagée. Sources françaises sur l’histoire de l’Arabie. Hedjaz et Najd, 1839-1943), édité par Philippe Pétriat (Université Paris I), a été publié en 2015 : il est à présent accessible en ligne : https://books.openedition.org/cefas/3152.

Des fonds d’archives sur le Yémen sont conservés à la médiathèque de la MMSH (Aix-en-Provence). Un colloque en 2019 a été consacré à cette question pour valoriser ces archives. En particulier, le fonds Ahmad Muhammad Nu’mân, recueilli par Juliette Honvault (IREMAM) est en cours d’inventaire.

V – Inventaire des thèses

Entre 2010 et 2020, environ soixante-dix thèses en sciences sociales ont été soutenues sur la Péninsule arabique au sein des établissements universitaires français . Elles sont recensées par ordre chronologique sur la page suivante : Liste des thèses soutenues 2010-2020.

 

VI – Actualités de la recherche sur la Péninsule Arabique

 

Groupement d'Intérêt Scientifique