Monde turc

I – Évolution récente

II – Acteurs

III – Publications

IV – Ressources documentaires

V – Inventaire des thèses

VI – Actualités

 

 

I – Évolution récente

C’est d’abord par l’histoire ottomane que la recherche en France sur l’espace culturel turc s’est développé.  Avec l’ouverture des archives en Turquie après la Seconde guerre mondiale, de nombreux chercheurs français ont enrichi la connaissance de l’Empire ottoman dans toutes ses périodes et ses composantes, autour de grands noms de l’historiographie (Robert Mantran, Gilles Veinstein).

La recherche française sur le monde turc est aujourd’hui très active grâce à un noyau de chercheurs autour du CETOBac (voir plus bas), mais aussi du fait de la présence d’enseignants turquisants ou d’ottomanistes dans des centres universitaires de province (Aix-Marseille, Strasbourg, Montpellier).

II – Acteurs

L’Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA), basé à Istanbul, favorise les recherches sur un large domaine, allant de l’archéologie aux sciences sociales du contemporain. Il abrite en particulier deux observatoires, l’Observatoire Urbain d’Istanbul (OUI) et l’Observatoire de la Vie Politique Turque (OVIPOT).

Un laboratoire de recherche est spécialisé en partie dans l’aire turque. Il s’agit du Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques (CETOBaC, UMR 8032), localisé à Paris, et ayant pour tutelles le CNRS, l’EHESS et le Collège de France. Laboratoire pluridisciplinaire, il réunit des historiens,  sociologues, anthropologues et politistes.

III – Publications

Il existe un grand nombre de revues sur le monde turc, citons parmi celles publiées en français : Balkanologie, Revue d’études pluridisciplinaires, disponible en ligne sur OpenEdition ; le CEMOTI (Cahier d’Études sur la Méditerranée Orientale et le monde Turco-Iranien) ; Turcica, revue d’études turques, peuples, langues, cultures, États.

IV – Ressources documentaires

Section en construction.

V – Inventaire des thèses

Plus de trois cents thèses en sciences sociales ont été soutenues sur le monde turc entre 2010 et 2020 dans les universités françaises. Un inventaire est disponible sur cette page.

VI – Actualités de la recherche

  • Faire famille au Maghreb et en diaspora : regards d’anthropologues et d’historiens
    le 30 juin 2022 à 21 h 19 min

    Journée(s) d'étude - Jeudi 30 juin 2022 - 09:00 Programme9h-9h20 : accueil des participant-e-s.9h20-9h40 : Mot d’introduction de la journée d’étude – Emmanuel Szurek (EHESS-CETOBaC)Présentation de la journée par Mériam Cheikh (INaLCO-CESSMA) et Sarra Zaïed (EHESS-CETOBaC).9h40-12h :Panel 1 : Trajectoires familiales au Maghreb et en diaspora.avec la participation de Leïla Bouasria, professeur de sociologie à la Faculté des lettres et des sciences humaines de  l’Université Hassan II – Aïn Chock, CasablancaYasmine Berriane (CMH-CNRS/EHESS) : « (Re)Faire famille : Transmission de terres et liens de parenté au Maroc »Warda Hadjab (CESPRA/Nomis Foundation – EHESS) : « Nouer le couple et faire famille entre la France et l’Algérie »Peter Limbrick (UC Santa Cruz & Iméra Marseille) : « Dar al-Bouanani : au sein d’un espace familial de création et d’archivage »Mathilde Zederman (Sciences Po Toulouse-LASSP) : « (Re)faire famille  en contexte d’exil. Le cas de Ennahda en France sous le régime autoritaire de Ben Ali11h-12h30 : discussion collective.12h30-14h : déjeuner14h-15h45 :Panel 2 : Intimités et inimitiés familiales.Charlotte Courreye (Université Lyon 3-IHMC) : « Le surgissement de l'intime et de la famille dans les sources sur l'Association des oulémas musulmans algériens (XXe s.)»Sarra Zaïed (EHESS-CETOBaC) : « Saisir l’intime par les chants ? Transmissions familiales dans le sud tunisien (XXe-XXIe siècles) »Samia Khichane (EHESS-IMAF) : « Organisation et hiérarchie au sein de la cellule domestique kabyle : solidarité, rivalité et jalousie »15h-15h45 : discussion collective.16h-17h45 :Panel 3 : Faire famille dans les marges.Soraya El-Kahlaoui (Ghent University-MENARG) : « Construire une famille à la marge. Parcours d’installation d’une famille dans un quartier d’habitations informelles à BirJdid (Maroc) »Mériam Cheikh (INaLCO-CESSMA) : « Vertu et famille chez les jeunes délinquant.e.s marocain.e.s »Marta Arena (EHESS-CEMS) : « « Les doigts de ta main ne sont pas tous pareils »  : l’expérience de la complexité dans les relations familiales en Tunisie (relations intergénérationnelles et rapports de genre) »17h-18h : discussion de clôture avec la participation de Yolande Benarrosh, professeure de sociologie à l’université d’Aix-Marseille.

  • Sciences sociales et académies solidaires en Turquie / Social Sciences and Solidarity Academies in Turkey / Türkiye’de Sosyal Bilimler ve Dayanışma Akademileri
    le 30 juin 2022 à 21 h 19 min

    Séminaire - Lundi 27 juin 2022 - 09:30 FrançaisÀ une époque où les menaces contre la liberté académique se multiplient, y compris dans des pays dotés d’institutions démocratiques fortes et d’une tradition d'autonomie académique, la Turquie est depuis quelques années le lieu d’initiatives alternatives qui constituent une forte incitation à repenser les frontières du monde universitaire et à inventer de nouvelles formes de solidarité et de coopération pour promouvoir des réseaux et des structures de production et de diffusion des connaissances plus inclusives. Au-delà des programmes d’accueil individuels des « scientifiques en exil », des formes collectives de soutien à ces initiatives sont indispensables pour soutenir l’accès aux ressources académiques, l’intégration dans les réseaux scientifiques et la reconnaissance de la valeur académique des activités de collègues (doctorant·e·s, post-doctorant·e·s ou titulaires) exclus du monde universitaire pour raisons politiques.La présente initiative vise à ouvrir à l’EHESS un forum où réunir et rencontrer les membres de collectifs basés en Turquie, afin de connaître leurs activités actuelles et leurs projets à venir. Ces discussions pourraient, à terme, permettent de mieux déterminer quelle part nous (au CNRS, à l’EHESS, au CETOBaC) pourrions prendre au futur de ces sciences sociales-là. Une dimension importante du projet impliquerait notamment les doctorants et doctorantes.EnglishOver the past few years CETOBaC as a team has been striving to be part of solidarity programmes built for scholars at risk within the French academia. Along with other EHESS research centers and other university departments in France, we have continuously hosted several colleagues from Turkey following the crackdown on universities from 2016 onwards. Today more collective forms of support appear essential to help scholarly groups based in Turkey for needs and services such as access to academic resources, integration to scientific networks and also recognition for the teaching and research activities developed by and within alternative initiatives such as Solidarity Academies.We therefore aim to improve our cooperation with off-university academic forums established in Turkey. This may initially be in the form of multilingual online meetings (in Turkish, English or other) which could span the next academic year(s). These meetings will be held as a joint initiative of CETOBaC and several collectives in Turkey, and members of each collective may take part in them as organisers and/or participants.TürkçeCETOBaC 2016’dan beri Fransa’da risk altındaki akademisyenler için inşa edilmiş olan dayanışma programlarının bir parçası haline geldi. Üniversitelerdeki baskıların artmasıyla Türkiye’den gelen meslektaşımızı bünyemizde ağırladık ve ağırlamaya devam ediyoruz. Ancak bugün akademik kaynaklara erişim, bilimsel ağlara entegrasyon ve ayrıca Dayanışma Akademileri gibi alternatif girişimler tarafından geliştirilen öğretim ve araştırma faaliyetlerinin tanınması gibi ihtiyaçlar ve hizmetler için Türkiye’deki akademik gruplarla ortaklaşa hareket edip, destek seçenekleri üzerinde birlikte düşünmemiz gerektiğini de görmekteyiz.Dolayısıyla Türkiye’deki üniversite dışı akademik forumlarla işbirliğimizi geliştirmenin amacıyla çalışacağız. Bu ilk başta gelecek akademik yıl(lar)ı da kapsayabilecek çok dilli çevrimiçi toplantılar şeklinde (Türkçe, İngilizce veya başka dillerde) olabilir. Bu toplantılar, CETOBaC ve Türkiye'deki çeşitli kolektiflerin ortak girişimi olarak gerçekleştirilebilecek ve kolektif üyeleri bu toplantılara organizatör ve/veya katılımcı olarak katılabilecek.

  • Les Quatrièmes Rencontres d’Études Balkaniques
    le 30 juin 2022 à 21 h 19 min

    Rencontre - Jeudi 30 juin 2022 - 09:00 Les Quatrièmes Rencontres d’Études BalkaniquesBalkans connectés30 juin - 2 juillet 2022Mucem - Musée des civilisations de l'Europe et de la MéditerranéeCe colloque est organisé par l'Association française d'études sur les Balkans (AFEBalk), avec le soutien de l'École française d'Athènes et des laboratoires de recherche Centre André Chastel (CNRS, Sorbonne Université, Ministère de la Culture), CETOBaC (CNRS, EHESS, Collège de France), IDEMEC (CNRS, AMU), MESOPOLHIS (CNRS, AMU, Sciences Po Aix) et TELEMMe (CNRS, AMU), de l'Institut français de géopolitique (Paris VIII), de l'Université de Lorraine, en collaboration avec le MuCEM.Association française d'études sur les Balkans (AFEBalk) : https://afebalk.hypotheses.org/Pour devenir membre de l'AFEBalk : https://www.helloasso.com/associations/association-francaise-d-etudes-sur-les-balkans/adhesions/bulletin-d-adhesion