Appel à candidatures du Prix de thèse 2018

Appel à candidatures pour le Prix de thèse 2018 sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans

L’Institut d’étude de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM-UMS2000) et le GIS Moyen-Orient Mondes musulmans du CNRS organisent en 2018 la sixième édition du Prix de thèse sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans. Sont éligibles des travaux soutenus en français ou en France entre le 1er septembre 2015 et le 31 décembre 2017, dans toutes les disciplines des lettres et sciences humaines et sociales.

Plusieurs prix seront attribués et remis solennellement le mercredi 27 juin 2018 :

  • Les prix du GIS et de l’IISMM.
  • Le prix Mohammed Arkoun en islamologie, avec le soutien du Bureau Central des Cultes (BCC-Direction des Libertés Publiques et des Affaires Juridiques), ministère de l’Intérieur, et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.
  • Le prix de la thèse francophone décerné par la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient.

Conditions générales de candidature :

  • Avoir soutenu entre le 1er septembre 2015 et le 31 décembre 2017 une thèse en français ou en France sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans en lettres et sciences humaines et sociales.
  • Avoir obtenu les félicitations du jury (dans les universités où cela se pratique).
  • Avoir envoyé un dossier complet à l’IISMM selon les modalités ci-dessous, au plus tard le vendredi 12 janvier 2018.

Conditions particulières pour le prix de l’AUF :

  • Le candidat, citoyen d’un des treize pays couverts par la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient, doit avoir soutenu sa thèse en français, soit dans son pays, soit en France même, dans les délais et sur les sujets indiqués ci-dessus.

Composition du dossier :

  • Un exemplaire électronique de la thèse au format PDF.
  • Deux exemplaires du rapport du jury sur papier. Pour les universités étrangères où il n’existe pas de rapport, prière de joindre deux lettres de recommandation : la première du directeur de thèse, la seconde d’un autre universitaire.
  • Un CV et une liste des publications sur papier.

NB : Si le rapport n’est pas disponible le 12 janvier 2018, il est possible de le faire parvenir ensuite.

Dossier à envoyer :

Le règlement du Prix sera bientôt disponible.

              

Prix de thèse 2018

Le Prix de thèse 2018 sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans regroupe plusieurs prix qui seront décernés à de jeunes docteurs ayant soutenu leur thèse en lettres et sciences humaines et sociales. Il est organisé  par :

Avec le soutien :

Par cette action, la communauté scientifique entend reconnaître et faire connaître la jeune recherche française ou francophone. Ce sont les thèses en lettres et sciences humaines et sociales, au cœur de la recherche la plus novatrice, qui permettent en effet de mieux comprendre aujourd’hui les mondes musulmans.

L’attribution des prix se fera en fonction des critères suivants : apport et originalité, méthodologie mise en œuvre, qualité d’argumentation et d’écriture, portée de la thèse.

Le 27 juin 2018, lors d’une cérémonie officielle au Collège de France, plusieurs prix seront décernés :

  • les Prix de l’IISMM-EHESS
  • les Prix du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans
  • le Prix Mohammed Arkoun de la thèse en islamologie, soutenu par le Bureau Central des Cultes (Direction des Libertés publiques et des Affaires juridiques) du ministère de l’Intérieur.
  • le Prix de la thèse de l’AUF au Moyen-Orient soutenu par la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient sera décerné à un citoyen d’un des treize pays couverts par cette Direction. Le candidat aura soutenu sa thèse en français, soit dans son pays, soit en France même, en lettres et sciences humaines et sociales sur le Moyen-Orient.

Les prix de thèse sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans seront attribués par un jury présidé par Madame Élise Massicard, chargée de recherche au CERI-Sciences Po. Le jury est composé de chercheurs et enseignants-chercheurs, membres du Comité de pilotage de l’IISMM et/ou du Conseil scientifique du GIS.

La liste des lauréats sera rendue publique courant mai 2018.

Appel à contributions:Corps hybrides aux frontières de l’humain au Moyen Âge:19-20/04/2018,Louvain[délai:31/12/2017]

Colloque international, Université Catholique de Louvain, 19-20 avril 2018 Dans la pensée médiévale, le corps humain fonctionne comme un miroir de l’univers et un modèle pour comprendre la nature, pour interpréter la Bible, pour renforcer les structures sociales et politiques. La déformation et la métamorphose du corps mettent en question cette fonction, surtout quand le corps franchit les frontières entre les différentes espèces et se contamine avec le non-humain, qu’il soit animal, végétal ou objet inanimé. A l’époque médiévale, la littérature, l’art et la … Continuer la lecture de Appel à contributions:Corps hybrides aux frontières de l’humain au Moyen Âge:19-20/04/2018,Louvain[délai:31/12/2017]

Soutenance de thèse : Moulay Mustapha Tesrif « La Šu‘ūbiyya et la recherche d’un passé mythique commun dans l’adab du IIIe/IXe siècle : Exemples d’al-Ğāḥiẓ et d’Ibn Qutayba », samedi 9 décembre 2017 à 14h00, Université Lumière – Lyon 2

J’ai le plaisir de vous inviter à la soutenance de ma thèse intitulée « La Šu‘ūbiyya et la recherche d’un passé mythique commun dans l’adab du IIIe/IXe siècle : Exemples d’al-Ğāḥiẓ et d’Ibn Qutayba...

Séminaire doctorale interuniversitaire

MENASC (Middle East and North Africa Scientific Community) est un groupe de recherche interdisciplinaire, avec un ancrage en sciences sociales mais ouvert à diverses disciplines telles que la littérature ou la linguistique, composé essentiellement de jeunes chercheurs travaillant sur les aires régionales du Maghreb et du Moyen-Orient. Pour information, la première séance du séminaire doctoral aura lieu le 12 décembre de 17h à 19h à l’INALCO (2 rue de Lille 75007 Paris)

La constitution MENASC a pour objectif principal de créer un environnement propice à l’échange et vecteur de savoirs, permettant également la socialisation des chercheurs aux thématiques de leurs pairs. Ainsi, notre réseau s’articule autour de deux axes :

  • Un séminaire doctoral avec une séance mensuelle au cours de laquelle un doctorant présente ses travaux de recherche en présence d’un ou plusieurs enseignants-chercheurs.

  • Une journée d’étude thématique annuelle (premier événement en septembre 2018, à confirmer)

Si notre initiative s’inscrit dans le cadre de la communauté Université Sorbonne-Paris Cité, elle est ouverte à tous les établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Nous encourageons ainsi tous ceux qui le souhaitent à prendre activement part à ce projet.

Pour information, la première séance du séminaire doctoral aura lieu le 12 décembre de 17h à 19h à l’INALCO (2 rue de Lille 75007 Paris) et sera assurée par Nouri Rupert, doctorant en sociologie (LCSP/CEDREF, Université Paris Diderot). L’intervention de ce dernier portera sur le sujet suivant, « Penser les (dés)unions comme élément de reproduction sociale transnationale. Cas de femmes franco-marocaines entre la France et le Maroc », et sera discutée par Olivier Grojean (docteur en sociologie politique de l’EHESS, maître de conférence à Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

Le programme complet pour cette année universitaire vous sera bientôt communiqué.

N.B : Les séances du séminaire sont publiques, pas d’inscription préalable requise.

Adresse mail de contact : sarah.daoud@sciencespo.fr

Poste d’ATER à l’INALCO

Le département « Etudes arabes » de l’INALCO cherche un ATER géographe  susceptible de donner des cours :
– de géographie en L1 (introduction à la géographie du monde arabe et du Moyen-Orient).
– des TD d’histoire de L1 (histoire contemporaine du Maghreb et du Moyen-Orient).
Le poste est à pourvoir au second semestre 2017-2018 (début des cours fin janvier, fin des cours en juillet).
Les candidatures sont à envoyer à Chantal Verdeil, chantal.verdeil@inalco.fr avant le 1er décembre 2017.

De la charité au care. Autour de l’assistance à l’âge libéral (XIXe-XXe siècles)

Le samedi 25 novembre, à Paris, Matthieu Brejon de Lavergnée, maître de conférences en Histoire contemporaine (Université Paris-Sorbonne), ancien trésorier de l’Association française d’histoire religieuse contemporaine, présentera un dossier d’habilitation à diriger les recherches regroupé autour du sujet suivant : De la charité au care. Genre, religion et société à l’âge libéral de l’assistance (XIXe-premier XXe siècle).

Le dossier comporte un mémoire inédit, Histoire des Filles de la Charité. Le temps des cornettes (XIXe-XXe siècle), un mémoire de synthèse Histoire sociale, histoire religieuse. Fragments d’ego-histoire et un recueil de travaux organisé autour des thèmes suivants : Générations romantiques, catholiques sociaux : une approche biographique ; Organisations charitables, sociabilités catholiques : une histoire culturelle et politique ; Réseaux et genre : perspectives croisées avec l’histoire religieuse.

L’habilitation sera présentée devant le jury suivant :

Jacques-Olivier Boudon, Université Paris-Sorbonne, garant,
Marie-Emmanuelle Chessel, CNRS-Sciences Po,
Sarah A. Curtis, San Francisco State University,
Jean-Noël Luc, Université Paris-Sorbonne,
Rebecca Rogers, Université Paris-Descartes,
Christian Sorrel, Université Lumière-Lyon 2.

La soutenance aura lieu en Sorbonne à partir de 14h, salle Marc Bloch, escalier C (à gauche en entrant par le 17, rue de la Sorbonne), 2e étage.

Un pot amical suivra. Pour faciliter l’organisation, il est indispensable de signaler sa présence à l’adresse suivante : matthieu.brejon[a]gmail.com.

Appel à communication:Popularité, réputation, renommée. Visages de la notoriété médiévale:19/01/2018, 16/02/2018, 16/03/2018, séminaire Queste, Paris[délai:10/12/2017]

RÉSUMÉ La popularité, devenue l’horizon de toute action gouvernementale dans les démocraties contemporaines, est un concept a priori peu opérant pour le monde médiéval. A l’inverse, si de nos jours la bonne réputation n’est plus une condition nécessaire pour exercer un travail, elle joue un rôle crucial dans la construction du pacte social au Moyen Âge. Ce n’est qu’avec elle que peut se construire une renommée, cette dignité oubliée jugée alors aussi belle que fragile, comparée à une fleur de lys par Christine de … Continuer la lecture de Appel à communication:Popularité, réputation, renommée. Visages de la notoriété médiévale:19/01/2018, 16/02/2018, 16/03/2018, séminaire Queste, Paris[délai:10/12/2017]