Category Archives: Seminars, conferences, lectures

Actualité et pluridisciplinarité des recherches sur l’évolution de l’homme en Asie continentale

Au cours de ce séminaire, quatorze spécialistes (paléo-anthropologues, généticiens, paléontologues, préhistoriens, géo-chronologues) croiseront leurs données pour reconstituer deux millions d’années de peuplements humains en Asie continentale, de la Turquie à la Corée du Sud en passant par la Chine, l’Inde et les pays de la péninsule indochinoise. L’abondance des découvertes et l’intensité des études dans cette partie du monde, ainsi que les progrès méthodologiques récents, ont en effet considérablement renouvelé ce champ de recherche.

Les matériaux de l’historien de l’Orient

Le colloque a pour objectif de réunir les spécialistes de l’Orient afin de leur donner l’occasion de présenter les matériaux sur lesquels ils travaillent, d’en exposer aussi bien l’intérêt que les spécificités. L’intitulé de cette rencontre doit être compris dans son acception la plus large, tant du point de vue géographique que disciplinaire : l’« Orient » est ce vaste périmètre qui va de Corfou à la mer du Japon ; les « matériaux » sont les documents textuels sous toutes leurs formes, les vestiges archéologiques, les œuvres artistiques, les données linguistiques et tout autre trace du passé ; enfin, l’« historien » est entendu comme celui qui tente de comprendre comment on vivait, pensait ou agissait autrefois.

La réforme de l’État dans les pays post-communistes

Les séances de l’hiver 2012 du séminaire sur « la réforme de l’État dans les pays post-communistes » porteront sur « Serbie : de la personnalisation du pouvoir au parlementarisme bi-représentatif – un aspect de la difficile transition démocratique institutionnelle », mercredi 1er février, et « Entre Russie et Union européenne, où va l’Ukraine de Viktor Ianoukovitch ? », mercredi 15 février. Horaires : 17h-19h. Entrée libre. Lieu : salle de réunion du CERSA, 10, rue Thénard (4e étage), 75005, Paris. Métro : Cluny-la Sorbonne.

L’Afghanistan-Pakistan à l’aune du désengagement militaire américain programmé

La revue EurOrient prépare un numéro (n° 39 du printemps 2012) sur le thème suivant : « L’AFPAK à l’aune du désengagement militaire américain programmé : bilan contrasté d’une guerre anti-terroriste d’une décennie et enjeux persistants au cœur d’une nouvelle donne géopolitique régionale ». La place que cette vaste zone convulsive de l’Asie centrale en général et des confins afghans (Afghanistan-Pakistan-Iran) en particulier continue et continuera d’occuper dans les enjeux mondiaux – notamment sécuritaires et/ou énergétiques -, nous conduit à tenter de prendre la mesure du caractère également « central » du sujet, au cœur d’un « nouveau Grand Jeu » qui, quoiqu’en disent certains, ne se clôt pas avec l’annonce par le président américain Barack Obama de ce retrait programmé. Les thèmes et contributions auront à se décliner selon un vaste panorama.

L’environnement à l’Est

Les sociétés « socialistes » et « communistes » ont partagé avec les pays occidentaux, à des rythmes et avec une ampleur variables, une même matrice de développement industrialiste, scientiste et techniciste, née au XIXe siècle. Au cours du XXe siècle, les pays et les empires autoritaires, à l’économie planifiée et se revendiquant de l’idéologie communiste ont-ils développé un rapport particulier aux ressources naturelles, aux aléas et aux catastrophes, à l’environnement en général ? Comment les États et les sociétés qui en sont les héritiers font-ils face aujourd’hui à une crise environnementale devenue multiforme et globale : conséquences des catastrophes (Kychtym, Tchernobyl, Aral…) ; inégalités environnementales ; pollutions industrielles ; risques naturels et technologiques ; changement climatique, etc. ? Les séances s’organisent autour d’interventions portant principalement sur l’Europe centrale et orientale, la Russie, les ex-républiques soviétiques du Caucase et de l’Asie centrale, la Mongolie, la Chine, etc. Elles s’appuient sur des présentations de travaux en cours et des films documentaires. Des lectures préparatoires et la participation active aux débats sont attendues.

Le Caucase et l’Asie centrale, vingt ans après les indépendances : questionner la notion de « Sud(s) »

Ce colloque clôture un projet ANR mené au Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre européen (CERCEC, CNRS/EHESS), intitulé « Caucase et Asie Centrale : un autre Sud ? ». Il rassemblera à Almaty, outre les membres de l’équipe du projet, une cinquantaine de participants venus d’Asie Centrale, du Caucase, de Russie, d’Europe des Etats Unis et du Japon. Pluridisciplianire, ce colloque a pour ambition d’interroger la pertinence des outils heuristiques élaborés à partir de terrains situés au « Sud », mais aussi de la notion même de « Sud(s) » pour appréhender les périphéries méridionales de l’espace post-soviétique. Il entend réunir des chercheurs de toutes les disciplines des sciences sociales (sociologie, histoire, sciences politiques, géographie, anthropologie, démographie, économie). Colloque organisé avec le soutien de l’Agence Nationale pour la Recherche (programme ANR « Les Suds »). Final English version attached below / Русская версия в аттачменте ниже.