Category Archives: Seminars, conferences, lectures

Les Sociétés tribales en Afrique du Nord

Les tribus africaines sont aujourd’hui pensées moins comme un groupe unitaire en opposition aux Romains que comme une réalité complexe, protéiforme, saisissable dans un cadre souple qui tient compte des découpages sociaux-économiques comme du rôle des sociétés provinciales dans l’intégration des élites tribales. Cette journée d’étude s’attachera aux découpages sociaux-économiques, ce qui permettra de réévaluer le rôle des élites tribales dans leur rapport avec les pouvoirs dominants. Il sera aussi intéressant d’étudier, les dynamiques internes des sociétés tribales à partir de leur relation aux systèmes politiques et administratifs ; les interactions avec les communautés politiques et les modalités d’intégration culturelle et religieuse aux cultures dominantes ; les usages linguistiques et onomastiques encore mal appréciés ; les figures politiques porteuses d’affirmations identitaires contemporaines (Jugurtha, Tacfarinas…).

L’économie sociale et solidaire au Maghreb

Depuis les « Printemps arabes », on assiste, dans les différents pays du Maghreb à un renouvellement important des pratiques d’économie sociale et solidaire (ESS). La RECMA, revue internationale de l’économie sociale, envisage de réunir dans un dossier six articles illustrant le dynamisme, la diversité et les enjeux des expériences coopératives, associatives ou mutualistes dans ces trois pays du Maghreb. Une attention particulière sera apportée à l’analyse critique des expériences en cours, aux débats qui accompagnent ce renouvellement de l’ESS, mais également aux approches comparatives et à la mise en perspective historique des cas étudiés.

L’émigration-immigration comme « fait social total »

Il y a vingt ans Abdelmalek Sayad nous quittait. Son œuvre, qui s’étend sur près de 40 années d’enquêtes et une centaine de publications, a très largement contribué au renouvellement des regards et des pratiques scientifiques sur le phénomène migratoire et sur un ensemble d’objets de première importance pour les sciences sociales. La volonté d’Abdelmalek Sayad de ne jamais dissocier les logiques sociales produisant l’émigration des formes de recomposition des collectifs à l’œuvre dans toute immigration, mais surtout son attachement à décrire de part et d’autre de la Méditerranée les modalités et les contours d’une « double absence », ont rencontré un large écho dans le monde académique et plus largement dans le monde militant, associatif et intellectuel.

Bourses postdoctorales de la Fondation Croix-Rouge française 2018

La Fondation Croix-Rouge française est une fondation de recherche dédiée à l’action humanitaire et sociale. Reconnue d’utilité publique (FRUP), elle porte la volonté de la Croix-Rouge française de promouvoir la connaissance scientifique, la réflexion éthique et l’innovation sociale pour faire avancer l’action au service des plus vulnérables. La Fondation a pour objectif de mobiliser la communauté scientifique à proximité des populations en souffrance, au Nord comme au Sud, pour apporter des réponses concrètes et durables. Dans cette optique, elle finance et accompagne des chercheurs francophones indépendants, en priorité issus des terrains d’intervention, par l’attribution de bourses postdoctorales en sciences humaines et sociales.

Iran : entre héritages pluriséculaires et réalités contemporaines

Ce colloque proposera des interventions de la part de spécialistes aixois, français et étrangers issus de nombreuses disciplines : anthropologie, cinéma, histoire, histoire de l’art, islamologie, linguistique, sciences politiques, sociologie. L’objectif est de témoigner du dynamisme des recherches actuelles sur l’Iran à travers des thématiques aussi diverses que les images, les pratiques socio-politiques et religieuses de l’Iran contemporain, les relations de l’Iran avec ses voisins (Arménie, Anatolie, Irak abbasside, Asie centrale, Inde) à travers les âges, le développement du soufisme ou encore les phénomènes de circulation et d’échanges.

Routes, communications et circulation : approches croisées

Cette rencontre a pour objectif de permettre à des doctorants et jeunes chercheurs d’échanger sur les notions de transport et de circulation terrestres, dans un espace géographique et chronologique large : de l’Orient au monde méditerranéen, du IVème millénaire avant notre ère au XVème siècle de notre ère. Cette approche transversale, spécifiquement voulue et développée pour cette journée d’étude, a pour objectif de rassembler les communicants autour des questions de méthode d’analyse tant archéologiques, qu’iconographiques ou philologiques.

Mai 1958 en Corse

La revue Études Corses, en partenariat avec le Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (Université de Nice – Sophia Antipolis) et l’UMR-Lisa (Lieux, Identités, eSpaces et Activités, Université de Corse – Pascal Paoli), organise une journée d’étude autour des évènements de mai 1958 en Corse, afin d’éclairer des lumières de la recherche récente un épisode méconnu de l’histoire de la Quatrième République et de la guerre d’Algérie. Pour comprendre le ralliement apparent des autorités civiles et militaires de l’île au pouvoir insurrectionnel d’Alger, dans le cadre de l’opération Résurrection, cette journée d’études propose de revenir sur les rapports entre la France, la Corse et l’Algérie durant la période de la décolonisation, sur la contribution insulaire à la séquence plus générale qui voit la chute de la Cinquième République et l’avènement du régime gaulliste, et enfin sur les conséquences locales de ces évènements dans la période immédiatement postérieure à 1958.

Migrations au service du développement des territoires

Les migrations humaines occupent une place grandissante dans les débats de société, mais aussi dans la coopération internationale. Elles sont l’objet de controverses parfois vives, qui amènent à s’interroger sur les fondements de tant de passion et de débats. Largement engagés dans la recherche-action sur les mobilités ouest-africaines, le Grdr, l’IFAN-UCAD de Dakar, l’Université de Nouakchott Al Asriya et Alianza Por la Solidaridad prévoient de mettre en place un forum Migration et Développement, permettant de partager les initiatives de Migration et Développement et l’apport des diasporas au développement de la Mauritanie, et dans la sous-région. Dans cette perspective, le consortium a choisi d’émettre un appel à communication dans le but d’obtenir des propositions de réponses pertinentes en termes de bonne gouvernance des migrations– sont concernées toutes les formes de migrations, celles qui impactent à la fois les terroirs d’origine, de transit et d’arrivée.

Migrations au service du développement des territoires

Les migrations humaines occupent une place grandissante dans les débats de société, mais aussi dans la coopération internationale. Elles sont l’objet de controverses parfois vives, qui amènent à s’interroger sur les fondements de tant de passion et de débats. Largement engagés dans la recherche-action sur les mobilités ouest-africaines, le Grdr, l’IFAN-UCAD de Dakar, l’Université de Nouakchott Al Asriya et Alianza Por la Solidaridad prévoient de mettre en place un forum Migration et Développement, permettant de partager les initiatives de Migration et Développement et l’apport des diasporas au développement de la Mauritanie, et dans la sous-région. Dans cette perspective, le consortium a choisi d’émettre un appel à communication dans le but d’obtenir des propositions de réponses pertinentes en termes de bonne gouvernance des migrations– sont concernées toutes les formes de migrations, celles qui impactent à la fois les terroirs d’origine, de transit et d’arrivée.