Archives de catégorie : Cahiers d’Etudes sur la Méditerranée Orientale et le monde Turco-Iranien

Cahiers d’Etudes sur la Méditerranée Orientale et le monde Turco-Iranien

Revue de sciences sociales et politiques consacrée à l’étude de la région allant de l’Europe du Sud à l’Asie centrale

A social and political sciences journal focusing on an area between southern Europe and Central Asia

39-40 | 2006 – Nos vingt ans : Berlin-Kashgar

A l'occasion du vingtième anniversaire de sa naissance, la revue vous propose un double numéro qui souhaite servir d'outil privilégié à tous ceux qui sont intéressés par la zone et ses problématiques. Il fournira au lecteur, outre la présentation de la revue, de son histoire et de ses acteurs, les moyens d'accéder rapidement et d'exploiter de manière optimale les résultats de vingt ans de publication dans les CEMOTI.

37 | 2005 – Jeune recherche II

Le dossier « Jeune recherche » présente une sélection des tendances les plus récentes dans la jeune recherche sur le monde turco-iranien et la Méditerranée orientale. Les études réunies ici s'inscrivent dans un contexte marqué par un regain d'intérêt pour la zone considérée. Plusieurs contributions développent en effet des problématiques en relation étroite avec l'actualité internationale, comme les effets de la guerre en Irak sur le débat politique russe, la place de l'armée et le mouvement altermondialiste en Turquie, ainsi que la violence dans les relations inter-chypriotes. Les recherches actuelles sur l'Iran et la Caucase sont également représentées avec une série de travaux qui abordent la question identitaire et le poids de la mémoire dans le champ politique à travers le cas des Turcs Meskhètes de Géorgie, des Tatars de Crimée et des nationalistes azéris en Iran. Enfin, les articles présentées dans ce dossier témoignent de l'ouverture des « aires culturelles » à de nouvelles traditions de recherche, marquées par le renouvellement des objets traités et la mise en oeuvre d'instruments d'investigation peu mobilisés jusque-là, comme la sociologie de l'action collective et le recours aux méthodes de l'analyse quantitative.

38 | 2006 – Islam au Caucase

Le Caucase est une région où l’imbrication des langues, des peuples et des confessions est bien connue. La région connaît, de plus, depuis plus de quinze ans, de sanglants conflits dont les répercussions dépassent largement les frontières des Républiques impliquées. L’islam s’y présente sous de multiples visages. A la traditionnelle influence des mouvements soufis s’ajoutent aujourd’hui les héritages de quelques décennies de régime communiste, des politiques étatiques assez fluctuantes, des filiations ethniques parfois contrastées et la présence de mouvements islamistes radicaux aux assises certes discutables mais en tout état de cause aux influences dénoncées et craintes. Cette géographie fort confuse de l’islam dans la région est par ailleurs loin d’être figée et l’influence respective de ces diverses variantes de l’islam – et leurs interactions – divergent selon les régions, Républiques ou États du Caucase. L’islam en Azerbaïdjan semble ainsi moins sujet à des recompositions – et l’État y est à cet égard plus directif et influent – alors que le conflit en Tchétchénie porte un lourd impact dans tout le Nord Caucase où de nombreux mouvements se côtoient ou s’affrontent. Les tensions et conflits entre les peuples de la région, les approches hésitantes des institutions étatiques, les jeux d’instrumentalisation (du politique par le religieux comme du religieux par le politique), les mouvements de populations, une situation économique et politique instable qui alimente de nouveaux conflits d’intérêts et se prête à la recomposition des relations interethniques ou au développement de prosélytismes variés, sont autant de variables qui pèsent sur la (re)-configuration de l’islam dans la région et qui justifient amplement l’intérêt d’un état des lieux de l’islam au Caucase.

21 | 1996 – L’immigration turque au feminin

36 | 2003 – Turquie : désir d’Europe ?

Turquie : désir d'Europe ?
Les CEMOTI, seule revue française à placer la Turquie au milieu de son horizon, géographique comme intellectuel, ne pouvait pas manquer au débat qui fait rage en Europe, mais bien plus en France, sur les perspectives d'adhésion de ce pays à l'Union européenne. En faisant cela nous avons d'abord voulu ne pas tomber dans l'habituel biais du plaidoyer-réquisitoire et encore moins d'essayer d'équilibrer le pour et les contre dans une fausse objectivité. Nous avons ainsi décidé de nous poser la question : quels sont les problèmes que rencontre aujourd'hui la Turquie dans sa marche vers l'Union européenne, quels sont les obstacles que ses propres structures élèvent devant son désir d'Europe ? La liste est évidemment longue et nous avons dû faire face à des choix. L'évolution rapide des événements, notamment la volonté manifeste de la Turquie de satisfaire aux critères préalables à l'ouverture des négociations nous ont souvent surpris au cours de la rédaction de ce numéro. Essayant toutefois de prendre à chaque fois le recul nécessaire, nous avons voulu fournir quelques repères au lecteur, en espérant qu'ils seront capables de surnager dans les flots d'une littérature qui ne semble pas être prête de se tarir sur cette question.

29 | 2000 – La question humanitaire – L’Albanie

30 | 2000 – Les diasporas

23 | 1997 – La Caspienne : une nouvelle frontière

22 | 1996 – Arabes et Iraniens

24 | 1997 – Métropoles et métropolisation