Archives de catégorie : Parution de livres

Parution : « La circulation des productions culturelles : cinémas, informations et séries télévisées dans les mondes arabes et musulmans » (CJB-IFEA)

Cet ouvrage analyse les enjeux (politiques, économiques, sociaux, religieux, linguistiques) du fonctionnement des univers culturels nationaux et transnationaux dans les pays des mondes arabes et musulmans.

Les auteurs s’appuient sur des enquêtes de terrain articulées autour de trois entrées. La première cerne les processus de transnationalisation culturelle en matière d’information, tout particulièrement le développement des chaînes panarabes d’information, les nouveaux rapports de force entre « grossistes » (agences de presse, etc.), l’émergence de médias en ligne et les acteurs transnationaux dans la formation des journalistes. Le deuxième volet appréhende ces logiques d’import-export à travers les programmes de télévision et le cinéma. Les films et les séries télévisées turques, l’émergence contemporaine de la production documentaire en langue arabe, les luttes politiques et religieuses autour des représentations visuelles des figures saintes de l’islam ou encore le poids de l’Inde et des Émirats arabes unis dans le marché cinématographique sont les terrains privilégiés. La troisième partie porte sur les politiques audiovisuelles et cinématographiques des États. Sont abordés successivement la diffusion des séries étrangères et nationales par les chaînes de télévision marocaines, les conditions de coproduction et de diffusion des films dits « du Maghreb » en France ou encore la création récente de deux instances de régulation des chaînes de télévision au Maroc et en Tunisie.

Au-delà des spécialistes, cet ouvrage s’adresse plus largement à tous ceux qui s’intéressent aux processus de transnationalisation culturelle.

Il est disponible gratuitement en format électronique sur le portail OpenEdition Books sur le lien suivant : http://books.openedition.org/cjb/1201

Table des matières

Partie 1. Les transformations contemporaines des circulations transnationales de l’information et des pratiques journalistiques

Tourya Guaaybess
Chapitre 1. La transnationalisation de l’information et du journalisme.
Le cas de la région arabe

Nicolas Dot-Pouillard
Chapitre 2. D’Al Jazeera à Al Mayadeen : la réinvention d’un journalisme militant ?

Enrico De Angelis
Chapitre 3. Nouveaux médias et flux d’information journalistique dans le monde arabe : localisation de la production et internationalisation de la consommation

Dominique Marchetti
Chapitre 4. Les nouveaux rapports de forces entre « grossistes » de l’information internationale
Le cas révélateur de la production et de la circulation transnationale de l’information « marocaine »

Olivier Koch
Chapitre 5. La professionnalisation du journalisme tunisien dans la période transitionnelle : le rôle des acteurs extranationaux

Partie 2. Les enjeux et les conditions sociales de l’import-export du cinéma et des programmes télévisés

Romain Lecler et Jean-François Polo
Chapitre 6. L’exportation du modèle français de financement du cinéma en Turquie : un transfert avorté

Nilgün Tutal-Cheviron et Aydın Çam
Chapitre 7. La vision turque du « soft-power » et l’instrumentalisation de la culture

Julien Paris
Chapitre 8. La morale nationale et internationale des histoires
L’impératif moral dans la production et la circulation des séries télévisées turques

Michel Tabet
Chapitre 9. Al Jazeera, production documentaire et « identité arabe »
Emergence et enjeux d’une industrie documentaire dans le monde arabe

Yves Gonzalez-Quijano
Chapitre 10. Biopics religieux et rivalités régionales dans la crise moyen-orientale

Némésis Srour
Chapitre 11. Réappropriation des réseaux de distribution de films indiens au Moyen-Orient : entre hégémonie hollywoodienne et concentrations émiraties
Le cas de l’implantation de la première société indienne à Dubaï

Partie 3. Les marchés médiatiques nationaux dans tous leurs états

Catherine Miller
Chapitre 12. Adapter et produire marocain
L’évolution des programmes de séries et films télévisés de la télévision marocaine entre 2003 et 2012

Abdelfettah Benchenna
Chapitre 13. La circulation commerciale des films maghrébins dans les salles de cinéma en France
Enquête sur des entreprises de distribution des films

Enrique Klaus
Chapitre 14. La transformation des marchés médiatiques à l’épreuve du redéploiement de la souveraineté de l’État au Maghreb
Les expériences marocaines et tunisiennes de régulation audiovisuelle

Tristan Mattelart
Postface

Parution de l’ouvrage de Pierre Bonte « Récits d’origine »

recits-d-origine-contributions-a-la-connaissance-du-passe-ouest-saharienEn s’inspirant de l’analyse structurale des mythes, Pierre Bonte propose une méthode de traitement des « récits d’origine » ouest-sahariens dont le statut est resté imprécis dans le champ de la littérature orale (légendes, mythes, épopées, saga). Ces récits d’origine ont trait aux fondations, celles des tribus dans des sociétés organisées sur un mode tribal, celles des villes anciennes, mais ils se rapportent également aux grands mouvements religieux et à l’introduction des « confréries » dans l’ouest du Sahara (Mauritanie, Maroc, Sahara occidental, Algérie et Mali).

Pierre Bonte s’interroge sur le « régime d’historicité » de ces récits, dont certains participent à la légitimation de l’islamisation et, plus encore, de l’arabisation des populations locales d’origine berbère. Parfois écrits et transmis localement, parfois rassemblés par des chercheurs s’intéressant à la littérature orale – il en a lui-même recueilli un grand nombre au cours de ses missions –, ces textes, publiés en annexe de l’ouvrage, constituent un corpus inédit. La contribution de Pierre Bonte à la connaissance du passé ouest-saharien vient aussi éclairer les mutations
profondes que connaissent ces sociétés depuis quelques décennies.

La riche collecte à laquelle il a procédé concerne notamment l’examen des topoï mytho-historiques suivants : al-Imâm al-Hadramî et les Almoravides (XIe s.), les bafûr, la guerre de Sharr Bubba (XVIIe s.) et le
Sharîf Bûbazzûl.

Directeur de recherche émérite au CNRS, membre du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France, Pierre Bonte (1942-2013) a mené pendant un demi-siècle des recherches sur les Touaregs du Niger puis sur la société baydhân mauritanienne. Il est l’auteur de nombreuses publications sur la société saharienne ancienne et moderne (dont La montagne de fer, Karthala, 2001 ; L’émirat de l’Adrar mauritanien, Karthala, 2008, traduction arabe, Jessour/Ponts, 2012 ; La Saqiya al Hamrâ, La Croisée des chemins, 2012), ainsi que sur le nomadisme, la tribu, la parenté, le sacrifice, la littérature orale dans le monde arabe… Il est aussi coéditeur du Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie (PUF), plusieurs fois réédité et traduit en différentes langues.

Le lien avec le site de l’éditeur: http://www.karthala.com/hommes-et-societes/3086-recits-d-origine-contributions-a-la-connaissance-du-passe-ouest-saharien-9782811115678.html