Archives de catégorie : Débats et événements

Mobilités, migrations internationales et diasporas d’Asie du Sud (2009-2010)

Le séminaire Mobilités, migrations et diasporas d’Asie du Sud (MIDAS) est un séminaire de recherche pluridisciplinaire dont l’objet est l’étude des formes de mobilités à différentes échelles des populations d’Asie du Sud. Le séminaire est dans sa deuxième année, au rythme d’un séminaire par mois. Le séminaire dispose d’un blog qui donne toutes les informations nécessaires : présentations des séances (résumé et biblio), lieu et date exacts : http://midas.hypotheses.org/

Archéologie du paysage. L’Égypte et le monde méditerranéen

Le colloque international de géoarchéologie du Caire sera consacré à l’Égypte, et de manière plus générale à l’espace méditerranéen. Dans l’optique de l’étude des relations homme / environnement, cette réunion scientifique s’intéresse aux dynamiques du Nil, axe majeur du paysage égyptien, et leurs conséquences sur les espaces périphériques (littoraux, plaines alluviales, déserts, wadis tributaires). La thématique est élargie à l’ensemble des milieux méditerranéens afin de proposer des exemples complémentaires à ceux du territoire égyptien.

Interactions culturelles et religieuses en Égypte gréco-romaine

Les oasis du désert occidental égyptien offrent, à la périphérie du territoire de l’Égypte pharaonique, un faciès spécifique et distinct des autres régions du pays. Malgré l’isolement de leur environnement et les difficultés matérielles d’accès qu’elles présentent, elles ont très tôt suscité l’intérêt des Égyptiens, qui en ont décelé les avantages économiques et stratégiques et en ont fait un carrefour, aux marges de l’Égypte et aux portes de l’Afrique noire. Ces journées d’études seront l’occasion de faire le bilan des travaux menés depuis dix ans par l’équipe archéologique dirigée par Françoise Dunand sur le site d’El-Deir, bourgade au vaste terroir fertile située au Nord de l’oasis de Kharga. Dominé par une forteresse romaine datée du règne de Dioclétien (fin du IIIe siècle apr. J.-C.), il contrôlait l’accès à la vallée du Nil et se situait au débouché de la fameuse piste des Quarante Jours en provenance du Soudan.

Le statut du musicien dans la Méditerranée ancienne : Égypte, Mésopotamie, Grèce, Rome

Cette table ronde internationale sera l’occasion d’aborder, pour la première fois, sur la longue durée et dans un cadre géographique large, la manière dont étaient perçus les musiciens dans les sociétés antiques du pourtour méditerranéen afin d’examiner les spécificités, les contacts, les influences réciproques dans la manière de penser le musicien. La question du statut du musicien sera envisagée sous l’angle économique, social et juridique.