Category Archives: Debates and events

L’éthique animale dans les littératures d’Asie

À l’instar des animaux, les êtres humains ressentent la douleur… et sont donc sensibles et capables d’empathie. Le numéro spécial d’Impressions d’Extrême-Orient s’intéressera à l’éthique animale dans les littératures d’Asie. Il s’agira donc de savoir, à travers des articles et/ou des traductions d’œuvres philosophiques, historiques, spirituelles, religieuses et littéraires, si les auteurs d’Asie d’hier et d’aujourd’hui nous invitent à réfléchir sur l’éthique animale, et si ceux-ci envisagent une relation qui soit autre que celle de domination et d’oppression que l’Homme exerce sur les autres espèces animales.

Marketing alimentaire au Maghreb

Dans les pays du Maghreb, les filières agricoles et agroalimentaires sont au cœur des stratégies de développement économique, tant les dépendances extérieures sont parfois fortes et les enjeux de sécurité alimentaire importants. Du coté des consommateurs, l’alimentation continue à constituer un des principaux postes de dépenses. En termes de marketing, l’alimentation au Maghreb soulève de nombreuses questions ayant trait à la valorisation des produits, à l’analyse des spécificités des comportements d’achat et de consommation, aux stratégies des industriels de conquêtes de parts de marchés nationaux et à l’export, aux politiques commerciales et de distribution, à la valorisation des marques, des terroirs et des ancrages territoriaux (etc.). L’ambition de ce dossier spécial est de contribuer à répondre à certaines de ces questions par des recherches contextualisées aux pays maghrébins. Les contributions attendues peuvent développer des démarches qualitatives ou quantitatives. La seconde ambition est d’identifier des spécificités du marketing alimentaire au Maghreb, liées tant au comportement des consommateurs qu’aux stratégies des entreprises.

Accompagnement à l’université par l’innovation pédagogique au cœur des apprentissages et des métiers

La deuxième édition du colloque « Innovation pédagogique, accompagnement et professionnalisation des étudiants » (IPAPE) aura pour thème : Accompagnement à l'université par l'innovation pédagogique au cœur des apprentissages et des métiers. Il prolonge la première édition du colloque et porte l'ambition d'en assurer plus qu'une continuité par la qualité des publications, celle d'être l'outil fédérateur des transformations des pratiques formatives dans l'enseignement supérieur. À cet égard, s'impose initialement un débat pédagogique. Il permettra d'inscrire chaque recherche dans la perspective d'accompagner la personne étudiante à tous les âges de sa formation, une culture à partager.

Masculin/féminin : genre, condition féminine et déconstruction de la virilité dans les littératures du monde arabe (Maghreb & Machreq)

L’idéologie de la virilité, qui n’est pas propre aux pays du monde arabe, existant dans plusieurs cultures du monde, impose le plus souvent un comportement standardisé, contraignant et limitant. Le plus souvent, ce comportement se façonne en rapport avec l’autre sexe, dans la mesure où il pose des limites aux relations, mais aussi en rapport avec les représentants du même sexe, car il engendre une nécessité de reconnaissance et d’intégration. Par ailleurs, l’émergence du sujet ou de l’individu ne va pas de soi dans des sociétés qui sont plutôt enclines à privilégier la collectivité, l’appartenance communautaire. Il est donc intéressant de poser la question de la manière dont les concepts de virilité et de féminité agissent sur les individus/collectivités. On parle souvent du manque de liberté des femmes dans les pays arabo-musulmans, en raison du poids de la tutelle masculine. Mais pourrait-il y avoir une véritable liberté masculine dans un tel contexte qui cultive une dérisoire supériorité des « mâles » ?

Humanités et cultures à l’épreuve du tournant numérique

Notre société actuelle génère de nouveaux référentiels au progrès humain qui sont de nature culturelle, éthique et esthétique moins basés sur les avoirs matériels et davantage tournés vers les interactions humaines qui ne cessent de se modifier et de s’intensifier. Ces perpétuelles mutations interpellent les sciences humaines et sociales (SHS) de façon récursive. La question des usages du numérique et l’évolution des pratiques, l’analyse des modes de communication et des échanges culturels, le rôle du web participatif et des jeux électroniques dans la transformation du lien social font émerger de nouveaux paradigmes et entrainent de nouvelles problématiques de la recherche. À partir de ce constat, le forum « Humanités, cultures et transition numérique » lance sa première session thématique intitulée : Humanités et cultures à l'épreuve du tournant numérique.

Capital immatériel et création de richesses en Afrique et dans les Pays de la zone « Middle East and North Africa » (MENA) : Quel nouveau modèle de développement pour le Maroc ?

De nos jours, dans tous les domaines, les forces motrices du développement se déplacent de la matière, du gaz, du pétrole ou de l’énergie vers le savoir et l’immatériel. Ainsi, l’immatériel sous toutes ses formes joue un rôle capital dans le fonctionnement de l'économie car c’est le fondement de toutes les stratégies de développement et d'accroissement de richesse. Le capital l’immatériel est devenu incontournable dans les politiques économiques de pays. Il doit s'interroger sur la performance de l’économie des nations, les modes d'attractivité des territoires et les modes de compétitivité des entreprises qui peuvent permettre de tisser la trame locale capable de dessiner une société d'acteurs, entreprises, réseaux et territoires, performante, équitable et responsable.

Les Sociétés tribales en Afrique du Nord

Les tribus africaines sont aujourd’hui pensées moins comme un groupe unitaire en opposition aux Romains que comme une réalité complexe, protéiforme, saisissable dans un cadre souple qui tient compte des découpages sociaux-économiques comme du rôle des sociétés provinciales dans l’intégration des élites tribales. Cette journée d'étude s'attachera aux découpages sociaux-économiques, ce qui permettra de réévaluer le rôle des élites tribales dans leur rapport avec les pouvoirs dominants. Il sera aussi intéressant d’étudier, les dynamiques internes des sociétés tribales à partir de leur relation aux systèmes politiques et administratifs ; les interactions avec les communautés politiques et les modalités d’intégration culturelle et religieuse aux cultures dominantes ; les usages linguistiques et onomastiques encore mal appréciés ; les figures politiques porteuses d’affirmations identitaires contemporaines (Jugurtha, Tacfarinas...).

L’économie sociale et solidaire au Maghreb

Depuis les « Printemps arabes », on assiste, dans les différents pays du Maghreb à un renouvellement important des pratiques d’économie sociale et solidaire (ESS). La RECMA, revue internationale de l’économie sociale, envisage de réunir dans un dossier six articles illustrant le dynamisme, la diversité et les enjeux des expériences coopératives, associatives ou mutualistes dans ces trois pays du Maghreb. Une attention particulière sera apportée à l’analyse critique des expériences en cours, aux débats qui accompagnent ce renouvellement de l’ESS, mais également aux approches comparatives et à la mise en perspective historique des cas étudiés.

L’émigration-immigration comme « fait social total »

Il y a vingt ans Abdelmalek Sayad nous quittait. Son œuvre, qui s’étend sur près de 40 années d’enquêtes et une centaine de publications, a très largement contribué au renouvellement des regards et des pratiques scientifiques sur le phénomène migratoire et sur un ensemble d’objets de première importance pour les sciences sociales. La volonté d’Abdelmalek Sayad de ne jamais dissocier les logiques sociales produisant l’émigration des formes de recomposition des collectifs à l’œuvre dans toute immigration, mais surtout son attachement à décrire de part et d’autre de la Méditerranée les modalités et les contours d’une « double absence », ont rencontré un large écho dans le monde académique et plus largement dans le monde militant, associatif et intellectuel.

Bourses postdoctorales de la Fondation Croix-Rouge française 2018

La Fondation Croix-Rouge française est une fondation de recherche dédiée à l’action humanitaire et sociale. Reconnue d’utilité publique (FRUP), elle porte la volonté de la Croix-Rouge française de promouvoir la connaissance scientifique, la réflexion éthique et l’innovation sociale pour faire avancer l’action au service des plus vulnérables. La Fondation a pour objectif de mobiliser la communauté scientifique à proximité des populations en souffrance, au Nord comme au Sud, pour apporter des réponses concrètes et durables. Dans cette optique, elle finance et accompagne des chercheurs francophones indépendants, en priorité issus des terrains d’intervention, par l’attribution de bourses postdoctorales en sciences humaines et sociales.