Archives de catégorie : Muslim in Europe

Audio : normativités islamiques, le licite et l’illicite dans l’islam contemporain européen

NORMATIVITÉS ISLAMIQUES, LE LICITE ET L’ILLICITE DANS L’ISLAM CONTEMPORAIN EUROPÉEN

Thème : Normativités islamiques, le licite et l’illicite dans l’islam contemporain européen

Conférence de :

Florence Bergeaud-Blackler, chargée de recherche au CNRS
Fermeture et ouverture de l’espace alimentaire musulman au XX°, de Muhammad ‘Abduh aux prémisses du marché halal

 

Julien Beaugé, post-doctorant au Centre Universitaire de Recherches sur l’Action Publique et le Politique – Épistémologie et Sciences Sociales (CURAPP-ESS).

Modérateur : Pascal Buresi, directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EHESS et directeur de l’IISMM

 

Date : 7 avril 2015

Durée : 01h25

Séminaire : l’offre d’islam en France, Séminaire 2015-2016

Islams de France : l’offre d’islam
Séminaire 2015-2016

Séances animées par Florence Bergeaud-Blackler (IREMAM),
Martine Cohen (GSRL), Bernard Godard (IESR/EPHE),
Sylvie Taussig (CJP ),

Mardis de 11h à 13h de SEPTEMBRE 2015 à JANVIER 2016

  Le séminaire IRENE de l’année 2015-2016 s’associe cette année àl’IREMAM/CNRS d’Aix-en-Provence pour présenter un panorama de groupes, d’institutions et de courants religieux représentatifs de la diversité de l’islam aujourd’hui. Ces séances consacrées à l’offre d’islam seront entrecoupées de séances reflexives sur les grandes questions soulevées par cette diversité religieuse et les réactions qu’elles suscitent.

Les analyses et mises en perspectives proposées font partie intégrante du programme et de la réflexion d’IRENE. Il était inévitable que les assassinats du 7 et du 9 janvier suivis des manifestations qui se sont déroulées du 8 au 11 janvier – couronnée par une marche exceptionnelle par l’ampleur de la participation et d’emblée considérée comme « historique » – donnent à ces thèmes une actualité supplémentaire : une actualité de commentaires et de prises de position intellectuelles et médiatiques, parfois contradictoires voire conflictuelles ; une actualité politique aussi à travers des polémiques (cf. minute de silence, repas dans les cantines scolaires, jupes, théories complotistes etc ), concernant la place et l’intégration des musulmans voire de l’« islam » de France ; des mesures de recadrage des institutions islamiques de France (avec l’annonce d’une consultation ministérielle et la mise en place d’une instance de dialogue avec l’islam), une actualité enfin de la laïcité française, qui apparaît, en général, et dans le principe, comme la solution nécessaire, mais sur laquelle existent désormais de vifs différends quant à sa portée pratique dans les « problèmes de société » où les « musulmans » sont souvent opposés aux « non-musulmans » , les « religieux » aux « athées », la « laïcité ouverte » aux « laïcards » etc.

Dans les discussions, ce contexte complexe sera inévitablement présent. Néanmoins, IRENE, associée cette année à l’IREMAM, a souhaité s’intéresser aux dynamiques intellectuelles et normatives à l’intérieur de ce qu’on appelle trop vaguement l’islam en faisant le point sur les offres d’islam, pour montrer sa grande hétérogénéité et plasticité. Priorité sera donnée aux contributions de chercheurs sortant des généralités et des à-peu-près pour bien situer les groupes, les forces et les tendances qui représentent, peu ou prou, « officiellement » ou non, l’islam de France. Quelques thèmes seront dégagés, à l’issue de la séance inaugurale, qui permettront d’établir des points et perspectives de comparaisons. 

29/09 Haoues Seniguer : Usages militants de l’islam dans les espaces publics de France et liens avec le marché religieux global

6/10 Omero Marongiu (sous réserve), Farid Abdelkrim (sous réserve) 

13/10 Alain Garay : La structuration juridique des activités islamiques en France : enjeux et perpectives

20/10 Jeanne Favret-Saada  : Blasphème, religion et laïcité, analyse anthropologique d’une crise mondiale

27/10 Dilek Yankaya  : Les courants de l’islam turc en Europe

 03/11 Bernard Godard  Les relations État et culte musulman, leurs apories – depuis les années 1980. Les missions du BCC en la matière

 10/11  Riva Kastoryano : L’exceptionnalité française au respect de l’Etat; long distance nationalism

17/11 Mahamet Timera  : Courants islamiques et diasporas Sud-sahariennes

24/11 Asiem Al Difraoui  : Le djihadisme européen comme anti-culture ok

 1/12 Cheikh Bentounes  : Le soufisme et ses confréries en France

 8/12 Ludovic Mohamed Zahed & Michael Privot  : Inclusive et progressive muslims en France et en Belgique

 15/12 Ghaleb Bencheikh : Expérience et possibilités théologiques d’un islam européen

5/1  Mohamed Ali Adraoui  : Les courants salafistes en Europe

et conclusions du séminaire.

Ouvrage : Les sens du Hallal

Les sens du Halal. Une norme dans un marché mondial, sous la direction de Florence Bergeaud-Blackler, Editions du CNRS, 2015, 340 p.

Présentation de l’ouvrageles-sens-du-halal-

En Europe, selon l’acception courante, le terme « halal » qualifie « la viande d’un animal tué selon les rites, qui peut être consommée par les musulmans ». Cette définition circonscrit le halal aux nourritures carnées destinées à une population définie par son appartenance religieuse. Or, on observe depuis quelques années un élargissement sémantique de ce terme que l’on accole à d’autres produits et services, tels que les crédits halal, les hôtels « sharia-compatibles », ou encore à des comportements et des institutions tels que le mariage, la sexualité, etc. Plus qu’un élargissement de la gamme des produits qualifiés de « halal », on assiste à une extension du sens qui se traduit par une substantivation du halal. Le qualificatif qui désignait des actions ou des nourritures qui n’avaient pas été interdites, se fait substantif pour désigner désormais la seule positivité de la norme et renvoyer à un « espace normatif » autonome, au point que l’on peut parler, par exemple, de « vivre dans le halal ». Quels sont les mécanismes théologiques, économiques et sociaux à l’œuvre dans la constitution de cet espace normatif auquel des musulmans réfèrent leur conduite ? Quelles sont les logiques qui sous-tendent la halalisation des choses, des conduites, des environnements par lesquelles se constitue, se maintient, ou se transgresse la frontière entre le permis et l’interdit ?”

Cet ouvrage dirigé par Florence Bergeaud-Blackler, chargée de recherche CNRS à l’IREMAM (et animatrice de ce carnet), fait suite au colloque “Vous avez dit halal ?” organisé au Collège de France en Novembre 2013, cofinancé par la MMSH, l’IISMM, Marie Curie IEF. Il rassemble des contributions d’historiens, d’anthropologues, de sociologues et de juristes qui, à partir d’exemples variés, proposent de réfléchir à la façon dont on est passé d’une série d’interdits religieux à un espace normatif.

Accès à la présentation de l’ouvrage sur le site des éditions du CNRS.

Aux sources de la laïcité en France (entretien avec P.Portier)

Depuis les attentats, la laïcité est sur toutes les lèvres. Mais d’où vient ce concept et quand la France l’a-t-elle adopté ? Dans ce deuxième volet de notre série consacrée à l’«après-Charlie», «CNRS Le journal» revient, avec le chercheur Philippe Portier, sur l’histoire de ce mot qui ne semble plus couler de source.

https://lejournal.cnrs.fr/articles/aux-sources-de-la-laicite-en-france

Audio : “Mieux connaître l’islam” débat animé par le journal du CNRS

Intervenants :
Nabil Mouline est chargé de recherche au CNRS au sein du Centre d’Etudes Interdisciplinaires des faits religieux (unité CNRS/EHESS). Ses thèmes de recherche sont la construction sociale de l’autorité religieuse en islam ainsi que les procédés de légitimation des monarchies arabes. Il est notamment l’auteur des ouvrages : Le Califat imaginaire d’Ahmad al-Mansur. Pouvoir et diplomatie au Maroc auXVIe siècle (PUF, 2009) et Les Clercs de l’islam : autorité religieuse et pouvoir politique en Arabie Saoudite (PUF, 2011).
Pierre Lory est directeur d’études à l’École pratique des hautes études, section des sciences religieuses, chaire de mystique musulmane. Il est membre du Laboratoire d’études sur les monothéismes (Unité CNRS/ EPHE/ Université Paris IV Sorbonne / Université Jean-Monnet de Saint-Étienne). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la mystique et l’ésotérisme en islam dont Le Rêve et ses interprétations en islam,réédité chez Albin Michel en 2014.
Marie-Laure Boursin, anthropologue, est chercheuse associée à l’Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (Idemec, CNRS/ Université Aix-Marseille), à Aix-en-Provence. Sa thèse de doctorat, soutenue en 2012, portait sur l’apprentissage islamique mis en place par les institutions religieuses (mosquées et écoles coraniques) dans le contexte français et, dans une moindre mesure, bulgare.

Audio : La recherche française sur l’islam

 

Cultures d’Islam

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5013875

Syndiquer le contenupar Abdennour Bidar
Invité : Pascal Buresi, directeur de l’Institut d’études sur l’Islam et les sociétés du monde musulman (IISMM),directeur d’études à l’EHESS
Dans quel état se trouve actuellement la recherche française sur l’Islam (religion et civilisation) ? Pascal Buresi viendra nous confirmer que… ça ne va pas fort ! Manque de  moyens, de chercheurs, la France qui pourrait être un Harvard de l’Islam en raison de sa proximité historique avec le monde musulman, ne compte en la matière que trop peu d’organismes de recherche, et de chaires, dignes de ce nom.

Bibliographie :

Géo-histoire de l’islam, Paris, Belin-sup (2005)

Histoire de l’islam, Paris, La Documentation française. (Documentation Photographique n° 8058), juillet-août 2007.

Les mondes de l’Islam. Une foi, des cultures, Paris, Larousse (2006), réédition (2008)

–  trad. grecque, Ο κόσμος του Ισλάμ, Μία πίστη, πολλοί πολιτισμοί, Athènes, Κασταλία (2007)

Pascal Buresi et Mehdi Ghouirgate, Le Maghreb médiéval (xie–xve siècle), Paris, Armand Colin (coll. Cursus) (2013)

Collectif :  G. Bourel, P. Buresi, M. Chevallier, D. El Kenz et S. Fellous, Enseigner les trois monothéismes, Paris, Hatier (2009)

Invité(s) :