Archives de catégorie : Minorités, multiculturalisme

Publications à venir

Le programme RELMIN prépare trois nouveaux volumes dans la collection Religion and Law in Medieval Christian and Muslim Societies chez BREPOLS.

- Religious Minorities, Integration and the State, sous la direction de John Tolan, Ivan Jablonka, Nikolas Jaspert et Jean-Philippe Schreiber. Ce volume, constitué des actes du colloque du Mans (nov. 2012), traitera de l'évolution du statut légal des minorités juives, des minorités musulmanes dans l'État et des minorités religieuses dans les processus de construction nationale.

Jews and Christians in Medieval Europe: the Historiographical Legacy of Bernhard Blumenkranz, sous la direction de Philippe Buc, Martha Keil et John Tolan. Il s'agit des actes du colloque qui s'est tenu en octobre 2013 à Vienne. Ce volume explore les thématiques suivantes : l'Église médiévale et les juifs, la conversion et le prosélytisme, les arts et la culture matérielle, la géographie.

Medieval Minorities: Law and Multiconfessional Societies in the Middle Ages, sous la direction de John Tolan, Nora Berend, Youna Masset, Jerzy Mazur et Capucine Nemo-Pekelman. Ce volume est le résultat d'une collaboration de cinq ans et du travail réalisé tout au long du programme Relmin, impliquant historiens, linguistes, juristes, spécialistes des religions, etc. dans une perspective d'étude comparative. Les travaux publiés dans cet ouvrage ont été présentés en partie lors du colloque final Relmin en octobre 2014.

Law and Religious Minorities in Medieval Societies: between Theory and Praxis, sous la direction d'Ana Echevarrìa, Juan-Pedro Monferrer-Sala et John Tolan. Rassemblant les contributions d'un colloque qui s'est tenu en avril 2014 à Cordoue, ce volume s'intéresse aux textes sacrés et aux régulations sociales, à la manière dont les contacts et frictions quotidiennes entre minorités sont négociées et à l'application de la loi.

Enfin, les thèses doctorales de membres de l'équipe de recherche Relmin seront également publiées dans la collection :

- Youna Masset, La procédure judiciaire et les minorités religieuses dans la couronne d'Aragon aux XIIème -XI ème siècles (en cours)

Jerzy MazurBorder Jews: Jewish Life on the Medieval Frontier of Europe. Jews of Red Ruthenia until 1506

Farid Bouchiba, Le statut légal des dhimmī-s en al-Andalus selon les auteurs malikites, VII ème -X ème siècles : Étude de la condition juridique du juif et chrétien en terre d’Islam (en cours)

Geraldine JenvrinÉlaboration du statut légal du dhimmī dans la doctrine malikite andalouse (XIe-XIIIe) : Exégèses coraniques et sciences juridiques (en cours)

Pour rester informer des publications RELMIN chez Brepols, consultez la page http://www.brepols.net/Pages/BrowseBySeries.aspx?TreeSeries=RELMIN ou abonnez-vous au fil twitter RELMIN @Relmin_ERC.

Ouvrage : Les sens du Hallal

Les sens du Halal. Une norme dans un marché mondial, sous la direction de Florence Bergeaud-Blackler, Editions du CNRS, 2015, 340 p.

Présentation de l’ouvrageles-sens-du-halal-

En Europe, selon l’acception courante, le terme « halal » qualifie « la viande d’un animal tué selon les rites, qui peut être consommée par les musulmans ». Cette définition circonscrit le halal aux nourritures carnées destinées à une population définie par son appartenance religieuse. Or, on observe depuis quelques années un élargissement sémantique de ce terme que l’on accole à d’autres produits et services, tels que les crédits halal, les hôtels « sharia-compatibles », ou encore à des comportements et des institutions tels que le mariage, la sexualité, etc. Plus qu’un élargissement de la gamme des produits qualifiés de « halal », on assiste à une extension du sens qui se traduit par une substantivation du halal. Le qualificatif qui désignait des actions ou des nourritures qui n’avaient pas été interdites, se fait substantif pour désigner désormais la seule positivité de la norme et renvoyer à un « espace normatif » autonome, au point que l’on peut parler, par exemple, de « vivre dans le halal ». Quels sont les mécanismes théologiques, économiques et sociaux à l’œuvre dans la constitution de cet espace normatif auquel des musulmans réfèrent leur conduite ? Quelles sont les logiques qui sous-tendent la halalisation des choses, des conduites, des environnements par lesquelles se constitue, se maintient, ou se transgresse la frontière entre le permis et l’interdit ?”

Cet ouvrage dirigé par Florence Bergeaud-Blackler, chargée de recherche CNRS à l’IREMAM (et animatrice de ce carnet), fait suite au colloque “Vous avez dit halal ?” organisé au Collège de France en Novembre 2013, cofinancé par la MMSH, l’IISMM, Marie Curie IEF. Il rassemble des contributions d’historiens, d’anthropologues, de sociologues et de juristes qui, à partir d’exemples variés, proposent de réfléchir à la façon dont on est passé d’une série d’interdits religieux à un espace normatif.

Accès à la présentation de l’ouvrage sur le site des éditions du CNRS.

Aux sources de la laïcité en France (entretien avec P.Portier)

Depuis les attentats, la laïcité est sur toutes les lèvres. Mais d’où vient ce concept et quand la France l’a-t-elle adopté ? Dans ce deuxième volet de notre série consacrée à l’«après-Charlie», «CNRS Le journal» revient, avec le chercheur Philippe Portier, sur l’histoire de ce mot qui ne semble plus couler de source.

https://lejournal.cnrs.fr/articles/aux-sources-de-la-laicite-en-france

Audio : “Mieux connaître l’islam” débat animé par le journal du CNRS

Intervenants :
Nabil Mouline est chargé de recherche au CNRS au sein du Centre d’Etudes Interdisciplinaires des faits religieux (unité CNRS/EHESS). Ses thèmes de recherche sont la construction sociale de l’autorité religieuse en islam ainsi que les procédés de légitimation des monarchies arabes. Il est notamment l’auteur des ouvrages : Le Califat imaginaire d’Ahmad al-Mansur. Pouvoir et diplomatie au Maroc auXVIe siècle (PUF, 2009) et Les Clercs de l’islam : autorité religieuse et pouvoir politique en Arabie Saoudite (PUF, 2011).
Pierre Lory est directeur d’études à l’École pratique des hautes études, section des sciences religieuses, chaire de mystique musulmane. Il est membre du Laboratoire d’études sur les monothéismes (Unité CNRS/ EPHE/ Université Paris IV Sorbonne / Université Jean-Monnet de Saint-Étienne). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la mystique et l’ésotérisme en islam dont Le Rêve et ses interprétations en islam,réédité chez Albin Michel en 2014.
Marie-Laure Boursin, anthropologue, est chercheuse associée à l’Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (Idemec, CNRS/ Université Aix-Marseille), à Aix-en-Provence. Sa thèse de doctorat, soutenue en 2012, portait sur l’apprentissage islamique mis en place par les institutions religieuses (mosquées et écoles coraniques) dans le contexte français et, dans une moindre mesure, bulgare.

Audio : La recherche française sur l’islam

 

Cultures d’Islam

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5013875

Syndiquer le contenupar Abdennour Bidar
Invité : Pascal Buresi, directeur de l’Institut d’études sur l’Islam et les sociétés du monde musulman (IISMM),directeur d’études à l’EHESS
Dans quel état se trouve actuellement la recherche française sur l’Islam (religion et civilisation) ? Pascal Buresi viendra nous confirmer que… ça ne va pas fort ! Manque de  moyens, de chercheurs, la France qui pourrait être un Harvard de l’Islam en raison de sa proximité historique avec le monde musulman, ne compte en la matière que trop peu d’organismes de recherche, et de chaires, dignes de ce nom.

Bibliographie :

Géo-histoire de l’islam, Paris, Belin-sup (2005)

Histoire de l’islam, Paris, La Documentation française. (Documentation Photographique n° 8058), juillet-août 2007.

Les mondes de l’Islam. Une foi, des cultures, Paris, Larousse (2006), réédition (2008)

–  trad. grecque, Ο κόσμος του Ισλάμ, Μία πίστη, πολλοί πολιτισμοί, Athènes, Κασταλία (2007)

Pascal Buresi et Mehdi Ghouirgate, Le Maghreb médiéval (xie–xve siècle), Paris, Armand Colin (coll. Cursus) (2013)

Collectif :  G. Bourel, P. Buresi, M. Chevallier, D. El Kenz et S. Fellous, Enseigner les trois monothéismes, Paris, Hatier (2009)

Invité(s) :

Dossier spécial Religions – Place Publique Nantes/Saint-Nazaire #47

Dans son numéro de septembre-octobre 2014, et à l'occasion du colloque RELMIN à Nantes, la Revue Place Publique publiait un dossier |Religions de vingt pages, en partenariat avec notre programme. Des articles de Dominique Avon, Jean Baubérot, Maleiha Malik et John Tolan ont été écrit pour l'occasion et pour parler des sujets de cohabitation religieuse, de son évolution depuis le Moyen-Âge, de traitement des minorités, de laïcité, de sécularisation, d'autorité religieuse, du voile, de persécution… 

Ce dossier publié dans le numéro 47 de la Revue Place Publique est maintenant intégralement et gratuitement disponible en ligne, en cliquant sur le lien ci-dessous :

>>> DOSSIER |RELIGIONS - 15 SIÈCLES DE COHABITATION EN EUROPE : ET DEMAIN ? 

Video : La radicalisation et ses traitements, état des recherches et des savoirs sur le jihadisme

journee
La radicalisation et ses traitements

État des recherches et des savoirs sur le jihadisme

Les attentas du 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris ont provoqué dans l’espace publicune profusion de discours explicatifs et prescriptifs, bien compréhensible face à l’ampleurdu choc. Parmi les notions mises en exergue, celles de « radicalisation », de« déradicalisation » et de « contre-radicalisation » ont occupé une place centrale. Or, leschercheurs en sciences humaines et sociales, ainsi que les praticiens sur les terrainséducatif, psychologique et judiciaire ont accumulé depuis plusieurs années dans cedomaine des connaissances qui doivent être prises en compte et mises à la disposition desacteurs publics et de la société civile. Le but de ces journées est d’initier un premier étatdes savoirs entre chercheurs et praticiens sur les processus de l’engagement radical et surles possibilités d’en sortir. Cette rencontre vise également à préparer de futurescollaborations pluridisciplinaires, pluri-professionnelles, pluri-institutionnelles convergentesdans un cadre approprié, à hauteur des menaces actuelles.

Programme

Jeudi 5 mars 2015
Accueil : Fethi Benslama
Ouverture des journées :Christine Clerici : Présidente de l’Université Paris-Diderot,
Marie-Christine Lemardeley :Adjointe à la Maire de Paris
9h30 : Présentation du projet de Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS)sur la radicalisation :Patrick Amoyel, Fethi Benslama, Christian Vallar*
10h-12h30 : Histoire et processus de radicalisation[Président de séance : Fethi Benslama ]•Gilles Kepel : Les trois générations du jihad•Farhad Khosrokhavar : Les deux modèles de la radicalisation•Isabelle sommier : L’engagement radical, un fait social total•Alain Bauer : La guerre ne fait que commencer
14h-17h : Ressorts et figures de l’islam radical[Président de séance : Farhad Khsorokhavar ]•Sami Zegnani :•Thomas Sauvadet : Du « ghetto américain » à l’intégrisme religieux : itinéraires dejeunes de rue issus des cités HLM•Géraldine Casutt : Des femmes dans le sentier d’Allah•David Thomson : Le projet jihadiste
17h-19h : Que peut l’école de la république ?[Président de séance : ]Témoignages et réflexions d’enseignants :•Nathalie Broux, Vincent Casanova, Jean-Rodolphe Loth

Vendredi 6 mars 2015
9h-13h : Dimensions subjectives et cliniques[Président de séance : Gérard Rabinovitch]-1-•Daniel Zagury : Le travail psychique de déshumanisation et de radicalisation• Patrick Amoyel :•Olivier Douville : La radicalisation « des enfants soldats » en Afrique-2-•Amélie Boukhobza : Du trouble subjectif à la radicalisation islamiste•Brigitte Juy-Herbibou : La radicalisation et l’impensé du travail social•Fethi Benslama : L’autosacrifice et l’avidité d’idéal
14h-16 : Justice et politiques publiques[Président de séance : Christian Vallar ]•Juge ????•Bernard Godard : Politique publique française et européenne vis-à-vis de laradicalisation• Jean François Daguzan
16h -19h : Déconstruction des catégories :[Président de séance : Patrick Amoyel ]•Patrick Michel :•Christian Vallar :•Olivier Roy :Gérard Rabinovitch : De la destructivité : fragments sur le BéhémothConclusions : Patrick Amoyel, Fethi Benslama, Christian Vallar

 

 

Liste des conférenciers•Patrick Amoyel : Psychanalyste, Vice-Président de la Société Méditerranéenne dePsychiatrie, président de l’association Entre Autres.• Alain Bauer, Professeur de criminologie appliquée au Conservatoire national des arts etmétiers•Fethi Benslama : Psychanalyste, Professeur de psychopathologie clinique, Université Paris-Diderot•Amélie Boukhobza : Psychologue clinicienne, doctorante•Nathalie Broux : Professeure au Lycée du Bourget et au Microlycée 93•Vincent Casanova : Professeur au Microlycée 93•Géraldine Casutt : Doctorante en sociologie des religions, Université de Fribourg (Suisse) etEHESS• Jean François Daguzan : Directeur adjoint de la Fondation pour la recherchestratégique•Olivier Douville : Psychanalyste, Maître de conférence, Université Paris X•Bernard Godard, Ancien chargé des relations avec le culte musulman au ministère del’Intérieur•Olivier Grojean : Directeur de recherche CNRS/ Université Aix-Marseille•Brigitte Juy-Herbibou : Psychanalyste, chargé de cours à l’université de Nice•Gilles Kepel, Professeur, Institut d’Études Politiques•Farhad Khosrokhavar : Directeur de recherche EHESS•Jean-Rodolphe Loth : Professeur d’Arts plastiques, Lycée Saint-Exupéry, Créteil•Patrick Michel : Directeur de recherche CNRS/EHESS, directeur du Centre MauriceHalbwachs• Gérard Rabinovitch : Philosophe, Chercheur au CNRS• Thomas Sauvadet, Maître de conférences à l’Université Paris Est Créteil. LaboratoireInterdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques éducatives et des pratiquesSociales (LIRTES)• Brigitte Sommier : Professeure de sociologie politique à l’Université Paris 1 et chercheureau Centre européen de sociologie et de science politique de la Sorbonne• David Thomson : journaliste à RFI•Christian Vallar : Doyen de la faculté de Droit et Science Politique, Université de NiceSophia-Antipolis•Daniel Zagury : Psychiatre, chef de service au Centre psychiatrique du Bois-de-Bondy•Sami Zegnani : Maître de conférence, Université de Rennes

Organisation du colloque : Fethi Benslama

Source :

http://www.canal-u.tv/video/universite_paris_diderot/1_ouverture_des_journees_la_radicalisation_et_ses_traitements_etat_des_recherches_et_des_savoirs_sur_le_jihadisme.17282

Vidéo : Conférence sur les processus de radicalisation (EHESS)

https://www.canal-u.tv/video/ehess/processus_de_radicalisation.17298

Séance exceptionnelle dans le cadre d’un cycle de quatre conférences-débats organisées par l’EHESS

avec :

David El Kenz, historien, maître de conférences, Université de Bourgogne

Claire de Galembert, sociologue, chargée de recherche, Institut des sciences sociales du politique

Charles Grémont, historien, chargé de Recherche, ’Institut de recherche pour le développement IRD

Nathalie Luca, anthropologue, directrice de recherche CNRS, directrice adjointe du Centre d’études interdisciplinaire du fait religieux (CEIFR – EHESS)

Claire Paucher, juge des enfants

Conférence-débat animée par Sylvain Bourmeau, France Culture, professeur associé à l’EHESS