Archives de catégorie : Bourses et Postes

Ingénieur de recherche en analyse de sources – « Histoire de la pensée islamique : textes et pratiques religieuses »

L’ingénieur/e de recherche spécialisé/e en analyse de sources «Histoire de la pensée islamique : textes et pratiques religieuses » devra collaborer à la réalisation de grands projets collectifs d’analyse, d’édition et de traduction de sources islamiques médiévales, et à la diffusion d’un discours scientifiquement fondé vers un large public.

Fiche de poste

Poste à pourvoir auprès de l’Unité Histoire, Archéologie, Littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (CIHAM)

Envoi d’un CV et d’une lettre de motivation au plus tard le 30 juin 2016 à 17h, à
drh-recrutement@univ-lyon2.fr ou par voie postale à :
Université Lumière Lyon 2,
Service de la formation, du recrutement et du développement des compétences,
Direction des ressources humaines,
18 Quai Claude Bernard,
69 007 Lyon

Les candidats auditionnés seront convoqués par courriel ; les entretiens auront lieu à Lyon le lundi 18 juillet 2016 pour une prise de poste prévisionnelle le lundi 3 octobre 2016.

Bourse commune CEDEJ/IFAO

Dans le cadre d’un renforcement de leur coopération scientifique, le Cedej et l’Ifao proposent une bourse en sciences humaines et sociales portant sur les évolutions contemporaines de la société égyptienne aux XIXe et XXe siècles. Cette bourse s’adresse à des étudiants de toute nationalité titulaires d’un Master 2 ou équivalent, et justifiant d’une inscription en doctorat à la date du 1er septembre 2016.

Le montant de la bourse est de 12 mensualités de 1 000 euros nets pour chaque mois (en plus de l’octroi d’un billet d’avion aller/retour). Le ou la récipiendaire pourra, à son choix, bénéficier de cette bourse pour 12 mois d’affilée à compter du 1er septembre 2016, ou bien pendant 12 mois répartis sur les deux années allant du 1er septembre 2016 au 31 août 2018. L’attribution de la bourse implique de résider effectivement en Égypte durant douze mois. Le ou la bénéficiaire devra disposer d’une couverture sociale et d’une assurance-rapatriement.

Le récipiendaire bénéficiera de toutes les facilités pratiques et logistiques des deux instituts.

Procédure

Le dossier de candidature comprendra les pièces suivantes :

— la photocopie d’une pièce d’identité ;

— un curriculum vitae détaillé, en français ou en anglais ;

— Si le/la candidat(e) n’est pas encore inscrit(e) en doctorat : une attestation du diplôme de Master 2 ou équivalent, ou à défaut, une attestation d’inscription en Master 2 pour l’année 2015-2016 ;

— Si le/la candidat(e) est déjà inscrit(e) en doctorat : une attestation d’inscription de son Université pour l’année 2015-2016 ;

— l’exposé du projet de recherche, en dix pages maximum, en français ou en anglais ;

— deux lettres de recommandation, en français ou en anglais.

Le dossier doit être déposé au plus tard le 15 juin 2016, à minuit sous forme électronique sur le site internet de l’Ifao (http://www.ifao.egnet.net) sous la rubrique annonces / Postes & emplois et bourses et expédié et adressé en format pdf à l’adresse direction@cedej-eg.org

CONTRAT POSTDOCTORAL ISLAMOLOGIE, LABEX RESMED

Contrat postdoctoral Islamologie : « Les perceptions de la figure du Prophète Mahomet »

Le Labex RESMED lance un appel à candidatures à un contrat post-doctoral d’un an commençant le 1er septembre 2016 dans le cadre du programme Islamologie qui vise à soutenir de jeunes chercheurs en islamologie. Le projet Islamologie est rattaché au Labex RESMED (voir le programme scientifique du Labex RESMED).
Le projet de recherche du candidat doit s’insérer dans la partie du programme Islamologie qui porte sur la perception de la figure du Prophète Mahomet dans le monde méditerranéen. Le projet peut porter sur une période de son choix (entre les débuts de l’islam et la période contemporaine).
Date limite de candidature : 8 avril 2016.

Éligibilité

Le/la candidat(e) devra avoir soutenu en France ou à l’étranger, avant le 8 avril 2016, et au plus tôt dix ans avant cette date, un doctorat en islamologie / histoire de l’islam / sciences des religions / ou une autre discipline (sociologie, …) en adéquation avec la recherche demandée. Il/elle sera formé(e) à l’étude critique des textes et à l’analyse historico-critique, ainsi que, de préférence (mais pas obligatoirement), à histoire de la tradition religieuse islamique ancienne et médiévale, notamment le hadîth et la sîra. Le/a candidat(e) devra avoir la maitrise de l’arabe classique, des connaissances sérieuses en histoire de l’islam, une conscience des enjeux contemporains autour de l’interprétation des textes fondateurs de l’islam, et une ouverture aux sciences des religions en général.

Le projet de recherche proposé par le/a candidat(e) doit porter sur un ou plusieurs aspect(s) de la question de réception de la figure de Mahomet, entre représentations croyantes et caricatures. Le projet de recherche proposé peut se concentrer sur l’histoire des dogmes islamiques concernant la personne du Prophète (par exemple : son impeccabilité, son illettrisme) ou bien porter sur la manière dont un de ces dogmes a été perçu dans un milieu historique déterminé, ou encore, sur les rites et les pratiques découlant de ces dogmes ou de ces représentations, comme sur le rapport du croyant aux compagnons du Prophète, aux Imams chiites, aux saints soufis, toujours en lien avec la figure du Prophète Mahomet.

Le rôle du /de la postdoctorant(e) consistera à :
- effectuer des recherches personnelles en lien avec l’axe 2 du programme Islamologie : La figure de Mahomet entre représentations croyantes et caricatures, décrit ci-dessus.
- coopérer à la mise en œuvre d’une école d’été (prévue en 2017) rassemblant des jeunes chercheurs en islamologie
- participer à l’organisation des colloques/tables rondes/journées d’études mis en place dans le cadre du programme « Islamologie ».

Dossier de candidature: cf. http://www.labex-resmed.fr/recrutement-d-un-post-doctorant-255

Les GIS Aires culturelles recrutent un(e) responsable de la coopération internationale

Responsable de la coopération internationale au GIS Asie

Poste ouvert aux fonctionnaires du CNRS dans le cadre de la campagne de mobilité interne, jusqu’au 14 janvier 2016

Emploi type : Responsable de la coopération internationale

Mission : Le/la responsable de la coopération internationale conçoit, propose et met en oeuvre des actions relatives à la coopération internationale pour le compte des trois GIS Asie, Moyen Orient et Mondes Musulmans, et Afrique.

Activités principales

  • Contribuer à un état des lieux des partenariats de recherche France/Asie, France/Moyen‐Orient et France/Afrique, et à sa mise à jour
  • Conseiller les trois GIS sur la stratégie de coopération et les représenter auprès des partenaires
  • Mener des actions prospectives pour développer de nouveaux partenariats et/ou de nouveaux programmes
  • Aider à la mise en relation des GIS et des associations européennes compétentes sur les champs concernés.
  • Organiser une veille stratégique sur les sources de financement, nationales et européennes, des actions internationales.
  • Interagir avec les « réseaux institutionnels » nationaux qui œuvrent pour la coopération européenne et internationale: points de contacts nationaux, groupes de travail nationaux, MENESR, afin de faire figurer les priorités scientifiques des GIS dans les programmes de travail d’Horizon 2020.
  • Rechercher et diffuser les appels d’offres européens et internationaux destinés aux partenaires des GIS
  • Étudier et accompagner les projets, notamment les projets communautaires (aspects administratifs, juridiques et financiers). Se former sur les évolutions dans ce domaine.
  • Concevoir, proposer et accompagner les autres actions relevant du travail d’« internationalisation » des GIS : projets de recherches, accueil de chercheurs, séminaires, cours de langue…
  • Piloter les aspects logistiques, administratifs, financiers et scientifiques de l’accueil et de la mobilité des chercheurs étrangers dans le cadre des GIS.

Compétences

  • Conduire une démarche de projet avec plusieurs partenaires
  • Avoir l’esprit de synthèse et ouvert à l’interdisciplinarité
  • Connaître les dispositifs institutionnels et financiers dans le domaine international et notamment communautaire (institutions européennes et programme H2020)
  • Identifier les expertises au sein de la communauté scientifique en particulier dans les domaines de compétence des GIS
  • Avoir des compétences en relations internationales

Savoir travailler en équipe

  • Connaître les règles administratives et financières de l’établissement
  • Savoirfaire opérationnels :
  • Élaborer un budget
  • Maîtriser les logiciels courants et spécifiques
  • Maîtriser les techniques rédactionnelles et de communication

Compétences linguistiques

  • Animer une réunion en anglais
  • Obtenir l’adhésion de partenaires internationaux autour d’un projet
  • Mener une négociation en anglais

Contexte

Le poste est à pourvoir au sein de l’UPS 2999 Réseau Asie et Pacifique. Le/la responsable de coopération internationale intègrera l’équipe d’ITA constituée de 6 personnes et exercera ses activités sous la responsabilité de la secrétaire générale.

L’UPS 2999 est l’unité support du GIS Asie, qui rassemble 21 organismes de recherche et d’enseignement supérieur et une trentaine de laboratoires, mais le/la responsable de coopération internationale travaillera également pour le GIS Moyen Orient et mondes musulmans et le GIS Afrique. L’un des principaux axes de travail des GIS est d’œuvrer en faveur de l’internationalisation de la recherche en sciences humaines et sociales dans leur aire culturelle, dans un contexte de diversification des interlocuteurs et des sources de financement où les actions communautaires s’affirment de plus en plus.

Les GIS souhaitent notamment renforcer leurs réseaux de partenaires étrangers, l’objectif étant d’étendre le modèle de coopération d’un GIS à l’Europe et plus largement à l’international et d’élaborer des projet en commun.

Les GIS accueillent régulièrement des chercheurs étrangers invités, dans le cadre de leurs activités et notamment lors de la tenue de leur congrès bisannuel, dont les prochaines éditions auront lieu en 2017.

Avec la création de ce poste, les GIS souhaitent développer et structurer leurs activités d’’«internationalisation » des recherches françaises dans leur aire culturelle, ce qui est également une priorité de l’établissement.

Pour postuler

Envoyez votre CV et lettre de motivation à dirgisasie@cnrs.fr

CEDEJ : OFFRE DE BOURSE DOCTORALE – EGYPTE

Le CEDEJ propose des Aides à la mobilité internationale (AMI), attribuées par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, à des étudiants doctorants qui sont ou seront inscrits en thèse dans une université française et effectuant leur recherche doctorale dans l’un des domaines suivants :

  • Gouvernance et Politique publiques ;
  • Développement-Ville-Circulations ;
  • Humanités Numériques

Date limite d’envoi du dossier : 31 décembre 2015

Début de la bourse : 1er sept 2016 ou 1er janvier 2017

IMPORTANT : le CEDEJ recherche en particulier des candidats géographes, sociologues ou anthropologues travaillant sur la ville (aménagement urbain, transports, habitat, patrimoine, pollution), les migrations, la santé, l’eau ou les mutations agricoles.

Cette recherche doctorale doit nécessiter un séjour en Égypte (au minimum 10 mois sur douze) à compter du 1er septembre 2016. Les bénéficiaires sont prioritairement choisis pour mener à bien leur travail de thèse.

Pour plus de précisions, contacter la directrice du CEDEJ : karine.bennafla@cedej-eg.org et webmaster@cedej-eg.org

Ces aides à la recherche sont attribuées pour une période de 9 à 12 mois, renouvelable.
Le montant de l’aide est actuellement de 1 000 € par mois. Les allocataires bénéficient d’un billet d’avion A/R. Il leur revient de trouver eux-mêmes à se loger. Il est rappelé que l’AMI n’étant pas considérée comme un salaire, elle n’ouvre droit ni aux prestations sociales, ni aux allocations chômage et ne peut être prise en compte dans le calcul des droits à la retraite. Les bénéficiaires doivent donc souscrire eux-mêmes les assurances nécessaires pour une résidence à l’étranger concernant la couverture des dépenses de santé, accidents du travail, rapatriement.

Le dossier de candidature est disponible en pièce jointe ci-dessous.

Il doit être rempli en deux exemplaires, complété de toutes les pièces nécessaires (CV, publications, copie des titres et diplômes, projet de recherche doctorale, attestations) et envoyé, avant le 31 décembre 2015, à chacune des deux adresses suivantes :

CEDEJ – Ambassade de France en Egypte

Directrice du CEDEJ-Karine Bennafla
s/c Valise diplomatique
13 rue Louveau
92438 Chatillon Cedex

Ministère des Affaires étrangères et du Développement international
Sous-direction des échanges scientifiques et de la recherche
Pôle sciences humaines et sociales
Mme Brigitte Myard
27, rue de la convention –
CS 91533
75732 PARIS Cedex 15 
Tél : +33 (0)1.43.17.80.05
Fax : +33 (0)1.43.17.97.20
Courriel : brigitte.myard@diplomatie.gouv.fr

Les candidatures seront examinées par le Conseil scientifique du Pôle ESPAR (Egypte, Soudan, Péninsule arabique) au printemps 2016.

Bourse Post-doc AXA-CEDEJ, Le Caire

Le Centre d’Etudes et de Documentation économiques, juridiques et sociales (CEDEJ) au Caire est disposé à accueillir des bourses post-doctorales

AXA lance un appel pour financer des bourses postdoctorales (130 000 € sur 2 ans) sur les 3 domaines suivants :
- risques pesant sur la vie humaine
- risques socio-économiques
- risques environnementaux

Pour plus d’infos:  http://www.cedej-eg.org/spip.php?article823

Le lien ci dessous indique tous les détails essentiels avec les dates limites:https://www.axa-research.org/sites/dev/files/A-Howtoobtain-Modus/Modus_Operandi_PDF_2016_FINAL.pdf

N.B les candidatures doivent être soumises à la direction du CEDEJ du 18 novembre 2015 jusqu’au 7 décembre 2015 à l’adresse suivante : direction@cedej-eg.org

Offre de bourse doctorale (AMI) au CEDEJ, Le Caire

Le CEDEJ propose des Aides à la mobilité internationale (AMI), attribuées par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international,
pour des étudiants doctorants inscrits en thèse dans une université française et effectuant leur recherche doctorale dans l’un des domaines suivants :

  • Gouvernance et politique publiques
  • Développement-Ville-Circulations
  • Humanités Numériques

Cette recherche doctorale doit nécessiter un séjour en Égypte (au minimum 10 mois sur douze) à compter du 1er septembre 2016.

Les bénéficiaires sont prioritairement choisis pour mener à bien leur travail de thèse.

Date limite des candidatures : 31 décembre 2015

Pour la procédure à suivre, voir  http://www.cedej-eg.org/spip.php?article774
Contact : karine.bennafla@cedej-eg.org

Ces aides à la recherche sont attribuées pour une période de 9 à 12 mois, renouvelable.
Le montant de l’aide s’élève à 1 000 € par mois.

Accueil en délégation CNRS 2016/2017 au CEDEJ, en Egypte

Accueil en délégation CNRS 2016/2017 au CEDEJ, en Egypte.

Date limite : 14 décembre 2015

Le CNRS accueille en délégation dans ses laboratoires des enseignants-chercheurs (maîtres de conférences et professeurs) pour une durée de 6 mois à un an.

Le Centre d’Etudes et de Documentation juridiques, économiques et sociales (CEDEJ), au statut d’UMIFRE et basé au Caire (USR 31 23) encourage toute candidature de ce type, et est disposé à accueillir tout(e) chercheur(se) intéressé(e), notamment celles/ceux s’insérant dans l’un de ces trois pôles « Gouvernance et politique publiques », « Développement-Ville-Circulations » et « Humanités numériques ».

Pour toute information, contactez karine.bennafla@cedej-eg.org

Informations et dossiers de candidature :
http://www.dgdr.cnrs.fr/drh/emploi-nonperm/pratique-3-deleg.htm

MOBILITÉ INTERNATIONALE CNRS DANS LES IFRE

Soutien à la mobilité internationale 2016

Dans le cadre du soutien à la mobilité internationale, l’InSHS propose aux chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle ou cotutelle, une aide pour la réalisation d’actions de recherche à l’étranger, en 2016.
Cette aide concerne toutes les disciplines et tous les types de missions de recherche (travail de terrain, consultation de sources, montage de projet, rédaction d’ouvrage ou d’article en collaboration…). Elle s’applique à toutes les destinations (dans le respect des règles de séjour en vigueur dans les pays choisis) et à tout type d’institutions d’accueil.
Ces missions de recherche à l’étranger seront réalisées en 2016. Leur durée doit être supérieure à trois mois et ne peut excéder neuf mois. Cette aide se présente sous la forme d’un forfait mensuel de 2000 euros affecté à l’UMR et destiné à couvrir les frais de mission.
Les candidatures seront expertisées sur la base de leur qualité et de leur intérêt scientifique.
Les chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs de recherche doivent faire parvenir leur candidature au plus tard le 20 novembre 2015, par e-mail à : inshs.smi@cnrs.fr
Le dossier de candidature doit comprendre :

  • une justification scientifique du projet (deux pages maximum)
  • un descriptif des actions prévues lors de la mission (une demi-page maximum)
  • l’utilisation prévue du budget demandé (une demi-page maximum)
  • un curriculum vitae

Le formulaire complété avec l’accord du directeur d’unité
Pour tout renseignement merci d’envoyer un message à : inshs.smi@cnrs.fr

Formulaire

Harvard University – Department of Near Eastern Languages and Civilizations

We seek to appoint an assistant professor in Classical Arabic Language and Literature. The appointment is expected to begin on or after July 1, 2016. Candidates are encouraged to apply by September 15, 2015. The appointee will teach and advise at the undergraduate and graduate levels. This is a tenure track position.

 Doctorate or equivalent terminal degree in classical Arabic studies or related discipline, required by the time the appointment begins; mastery of classical Arabic required. The successful candidate will have research expertise in some particular aspect or aspects of classical Arabic language and literature in any period before 1500. The appointee will have a mastery of classical Arabic grammar, an ability to teach classical Arabic belles-lettres (including poetry), and an intimate knowledge of broader historical and cultural contexts. Ability to teach modern Arabic literature, although not required, is desirable. It is expected that the successful candidate will participate actively in both the Department of Near Eastern Languages and Civilizations and another appropriate program or department (e.g. Medieval Studies, Comparative Literature, History, Study of Religion, or Linguistics).

 Applications are accepted only via the Harvard Employment web site: http://academicpositions.harvard.edu/postings/6273

 We are an equal opportunity employer and all qualified applicants will receive consideration for employment without regard to race, color, religion, sex, sexual orientation, gender identity, national origin, disability status, protected veteran status, or any other characteristic protected by law.