Archives de catégorie : Bourses et Postes

Bourse d’aide à la mobilité post-doc CEDEJ / FMSH

Date limite de candidature : 15 décembre 2017

La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH) et le Centre d’Etudes et de Documentation Economiques, Juridiques et Sociales (CEDEJ) proposent à des postdoctorants ou à de jeunes chercheurs résidant en France, une aide à la mobilité pour réaliser un séjour de recherche de 2 à 4 mois en Egypte.

Seront soutenus des projets de recherche qui s’inscrivent dans la politique scientifique du CEDEJ, en synergie avec ses chercheurs ou ses partenaires en Egypte. Les projets interdisciplinaires sont bienvenus.

Cet appel s’inscrit dans le cadre du Programme Atlas de mobilité postdoctorale de courte durée lancé par la FMSH et ses partenaires.

Modalités financières

Une aide financière de 1 200 euros par mois de séjour est attribuée aux lauréats. Elle est destinée à couvrir les frais de transport et de séjour.

Critères d’éligibilité

Nationalité/résidence : Être ressortissant d’un pays de l’Union européenne et résider en France

Diplôme/statut : Etre postdoctorant en SHS et avoir soutenu sa thèse à partir de 2012. Etre associé à un centre de recherche / laboratoire en France.

Discipline : Etre engagé dans des recherches en sciences humaines et sociales.

Langue : Maîtriser l’anglais ou l’arabe en fonction du sujet de recherches proposé.

Obligations des chercheurs accueillis au CEDEJ

Il est attendu des chercheurs en mobilité au CEDEJ qu’ils participent aux activités scientifiques (conférences, colloques, séminaires, etc.) du centre.

Il leur est demandé de remettre au CEDEJ et à la FMSH dans les 3 mois suivant la fin de leur séjour un rapport entre 10 000 et 20 000 signes (espaces et notes compris) présentant les activités réalisées pendant le séjour.

Dossier de candidature

Les candidats doivent soumettre un formulaire et un dossier scientifique (projet de recherche + annexes) sur une plateforme en ligne. La plateforme en ligne sera accessible à partir du 10 octobre 2017. Les candidatures complètes devront être téléchargées sur la plateforme en ligne au plus tard le 15 décembre 2017, 17:00 (heure de Paris).

Le formulaire et le dossier scientifique doivent être soumis en français.

Contenu du dossier scientifique 

Le projet de recherche : Le projet de recherche (entre 10 000 et 20 000 signes maximum) doit inclure précisément les étapes que le candidat pense accomplir lors de son séjour, le cadre théorique et méthodologique, les partenaires institutionnels concernés par les recherches.

Les annexes :

  • Une lettre de motivation signée, exposant les raisons du séjour au CEDEJ et les partenaires scientifiques intéressant pour le projet de recherche en Égypte
  • Un CV de maximum 2 pages accompagné d’une liste de publications
  • Une lettre du directeur du laboratoire / centre de recherche auquel le candidat est associé en France

Comment postuler  

1. Rendez-vous sur la plateforme http://calls.msh-paris.fr et entrez dans l’espace « Researcher Workspace ».

2. Identifiez-vous si vous avez déjà créé un compte, le cas échéant, créez un compte.

3. Remplissez votre profil puis cliquez sur « create a new application ».

4. Sélectionnez « Programme Atlas outgoing 2018 » puis l’appel spécifique « FMSH-CEDEJ : France > Egypte ».

5. Remplissez tous les onglets du formulaire.

6. Dans l’onglet « Documents » téléchargez sous forme d’un document électronique unique au format pdf votre dossier de candidature qui sera composé des pièces suivantes :

  • Projet de recherche
  • Lettre de motivation signée
  • CV de maximum 2 pages et liste des publications
  • Lettre du directeur du laboratoire / centre de recherche auquel le candidat est associé en France

7. Vous pouvez sauvegarder votre candidature sans la soumettre pour y revenir plus tard, ou la soumettre définitivement. Lorsque vous aurez soumis votre candidature, vous recevrez un email automatique de confirmation. Attention, si votre candidature n’est pas soumise elle ne sera pas étudiée. Les dossiers de candidature incomplets ou ne correspondant pas à la description ci-dessus ne seront pas pris en compte.

Pour toute information sur la plateforme, ou en cas de difficulté à l’utiliser, contactez  fadili@msh-paris.fr

Critères et processus de sélection

Un comité de sélection composé de membres de la FMSH, du CEDEJ et d’experts externes analysera et sélectionnera les candidatures au regard des éléments suivants :

  • La qualité du dossier scientifique et la méthodologie développée
  • La pertinence de partir en Egypte au regard du projet développé et du parcours du chercheur
  • La capacité à identifier des contacts scientifiques sur place

Les résultats seront communiqués par mail aux candidats début février 2018.

CALENDRIER

Ouverture de l’appel : 10 octobre 2017

Clôture de l’appel : 15 décembre 2017 à 17 :00 (heure de Paris)

Analyse des candidatures : 15 décembre 2017 – 31 janvier 2018

Annonce des résultats :  Début février

Durée des séjours de mobilité : 2 à 4 mois

Période du séjour : A partir de mars 2018. Le séjour devra démarrer au plus tard le 1er octobre 2018  et devra impérativement se dérouler sur 2018.

Nombre de mois/chercheurs disponibles sur cet appel : 8

Contact

A la FMSH: Alexandra Duperray aduperray@msh-paris.fr

Au CEDEJ : Diane Augier diane.augier@cedej-eg.org

Bourses doctorales et postdoctorales attribuées par l’IFAO

Conditions de candidature
  • Les candidats doivent être inscrits en doctorat, ou être titulaires d’un doctorat depuis moins de cinq ans révolus.
  • Les candidats doivent résider dans un pays autre que l’Égypte, et effectuer des recherches nécessitant un séjour en Égypte.
  • Les candidatures sont adressées par courriel au directeur de l’Ifao, à l’adresse direction@ifao.egnet.net
  • Le dossier doit obligatoirement comporter un curriculum vitae, l’exposé détaillé d’un projet de travail clairement défini pour le séjour envisagé, accompagné d’un rapport justificatif et motivé du directeur de thèse (pour les doctorants) ou du directeur de recherche qui suit les travaux du candidat (pour les post-doctorants).
  • Les demandes doivent être envoyées avant le 9 novembre 2017 pour des séjours commençant entre le 1er septembre et le 22 décembre 2018.
  • Le directeur de l’Ifao, après consultation du directeur des études, des membres scientifiques et du conseil scientifique de l’Ifao, désigne les bénéficiaires.
Modalités des bourses
Les bourses sont d’une durée d’un mois. Les candidats ayant obtenu une bourse peuvent postuler pour les années suivantes. La durée totale du séjour ne peut être inférieure à un mois et il n’est pas souhaitable qu’elle excède la durée de la bourse accordée : l’Ifao n’est pas en mesure d’assurer la responsabilité administrative des boursiers au-delà de la période indiquée.
La bourse attribuée correspond à un dédommagement pour frais de voyage et de séjour. Le montant de la mensualité (1 000 euros) a été fixé par le conseil d’administration de l’Ifao. L’Ifao, dans la mesure des places disponibles dans ses locaux et moyennant rétribution, peut assurer le logement des boursiers. Les boursiers appelés à séjourner dans d’autres régions d’Égypte devront s’y loger par leurs propres moyens.
À l’expiration de leur séjour, les boursiers doivent remettre un rapport d’activité au directeur de l’Ifao, ou au directeur des études.
Toute personne venant à l’Ifao dans le cadre d’une bourse doit disposer d’une couverture sociale personnelle et d’un contrat prévoyant le rapatriement sanitaire.
Demande de mission
Les personnes bénéficiant d’une bourse de l’Ifao, et souhaitant effectuer dans ce cadre une mission en Égypte, doivent remplir le formulaire suivant (Fiche mission bourse IFAO), le transmettre à direction@ifao.egnet.net et le cas échéant contacter les autres services mentionnés dans le formulaire. Afin de préparer leur mission, elles sont invitées à lire attentivement la page du site « Votre séjour à l’Ifao » : http://www.ifao.egnet.net/pratique/sejourner/
N’hésitez pas à diffuser l’information autour de vous.

Poste de Maître de Conférences : Histoire mondes musulmans modernes/contempo (mondes ottoman/turc/iranien)

Poste de Maître de Conférences (Assistant Professor Position – for French-speaking candidate)
Histoire des mondes musulmans (mondes ottomans, turcs et iraniens) du XVIe au milieu du XXe siècle
à la Faculté des Sciences Historiques de l’université de Strasbourg, dans le cadre de la nouvelle Licence « Histoire et Civilisation des Mondes musulmans ».
Date limite de candidature: 9 octobre 2017 à 16h. 
 

Recrutements à l’Ifpo : postes de chercheur.es (Amman, Beyrouth, Erbil)

Chercheur.e Amman (Jordanie)

Définition synthétique

Élaboration et mise en oeuvre de programmes de recherches dans le domaine des sciences humaines et sociales – Département des études contemporaines (DEC) – au sein d’un institut de recherche placé sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et du CNRS. Poste à pourvoir à compter du 1er décembre 2017.

Contacts et procédure de candidature

À l’Ifpo, Eberhard Kienle, Directeur (jusqu’au 31/08/2017) directeur@ifporient.org

Michel Mouton, Directeur (à compter du 01/09/2017) directeur@ifporient.org

Au MEAE (DRH), Brigitte Moinet, brigitte.moinet@diplomatie.gouv.fr

A l’Ambassade de France à Amman, Mme Sophie Bel COCAC sophie.bel@diplomatie.gouv.fr

La procédure de candidature est ouverte jusqu’au 17 septembre 2017. Elle se déroule en trois étapes :

  1. Suivre la procédure en ligne sur le site du MEAE (cliquer sur « postuler » à côté du poste désiré) : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/transparenceext/transparence_emplois_reseau_etranger.php#
  2. Dans la rubrique pièces jointes, fournir un CV et, dans un document unique, une lettre de motivation et un projet de recherche de 3 pages maximum (comprenant titre, problématique, résultats escomptés, calendrier et partenaires envisagés, intérêt scientifique et articulation avec les activités de recherche de l’UMIFRE).
  3. Envoyer par courriel le CV et la lettre de motivation/projet de recherche à diane.brami@cnrs-dir.fr et à directeur@ifporient.org

Télécharger la fiche de poste

Chercheur.e Beyrouth (Liban)

Définition synthétique

Élaboration de programmes de recherche sur le Proche-Orient arabe et/ou islamique (VIIe-XIXe siècles) dans le domaine des sciences humaines et sociales – Département des études arabes, médiévales et modernes (DEAMM) – dans un institut de recherche placé sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et du CNRS. Poste à pourvoir au 1er décembre 2017

Contacts et procédure de candidature

À l’Ifpo, Eberhard Kienle, Directeur (jusqu’au 31/08/2017) directeur@ifporient.org

Michel Mouton, Directeur (à compter du 01/09/2017) directeur@ifporient.org

Au MEAE (DRH), Brigitte Moinet, brigitte.moinet@diplomatie.gouv.fr

La procédure de candidature est ouverte jusqu’au 17 septembre 2017. Elle se déroule en trois étapes :

  1. Suivre la procédure en ligne sur le site du MEAE (cliquer sur « postuler » à côté du poste désiré) : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/transparenceext/transparence_emplois_reseau_etranger.php#
  2. Dans la rubrique pièces jointes, fournir un CV et, dans un document unique, une lettre de motivation et un projet de recherche de 3 pages maximum (comprenant titre, pro-blématique, résultats escomptés, calendrier et partenaires envisagés, intérêt scientifique et articulation avec les activités de recherche de l’UMIFRE).
  3. Envoyer par courriel le CV et la lettre de motivation/projet de recherche à diane.brami@cnrs-dir.fr et à directeur@ifporient.org

Télécharger la fiche de poste

Chercheur.e Beyrouth (Liban)

Définition synthétique

Élaboration de programmes de recherche sur le Proche-Orient arabe et/ou islamique (VIIe-XIXe siècles) dans le domaine des sciences humaines et sociales – Etudes arabes, médiévales et modernes (DEAMM) – dans un institut de recherche placé sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et du CNRS. Poste à pourvoir au 1er septembre 2018.

Contacts et procédure de candidature

À l’Ifpo, Eberhard Kienle, Directeur (jusqu’au 31/08/2017) directeur@ifporient.org

Michel Mouton, Directeur (à compter du 01/09/2017) directeur@ifporient.org

Au MEAE (DRH), Brigitte Moinet, brigitte.moinet@diplomatie.gouv.fr

La procédure de candidature est ouverte jusqu’au 15 octobre 2017 au soir. Elle se déroule en trois étapes :

  1. Suivre la procédure en ligne sur le site du MEAE (cliquer sur « postuler » à côté du poste désiré) : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/transparenceext/transparence_emplois_reseau_etranger.php#
  2. Dans la rubrique pièces jointes, fournir un CV et, dans un document unique, une lettre de motivation et un projet de recherche de 3 pages maximum (comprenant titre, problématique, résultats escomptés, calendrier et partenaires envisagés, intérêt scientifique et articulation avec les activités de recherche de l’UMIFRE).
  3. Envoyer par courriel le CV et la lettre de motivation/projet de recherche à diane.brami@cnrs-dir.fr et à directeur@ifporient.org

Stage intensif de kurde à l’antenne de l’Ifpo à Erbil (septembre 2017)

Description et objectifs

Le stage intensif de langue kurde proposé par l’Institut français du Proche-Orient à Erbil vise à offrir à des stagiaires débutants et de niveau intermédiaire une formation linguistique et culturelle complète ouverte sur les mondes kurdes. Le stage met l’accent sur la maîtrise des premières notions des deux principaux dialectes kurdes, le soranî et le kurmancî, tout en sensibilisant à d’autres langues de la région (le soureth ou néo-araméen et le turkmène) ainsi qu’à l’histoire et à la civilisation du Kurdistan et de l’Irak.

Cette formation a lieu à Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan d’Irak, un domaine très peu exploré par les chercheurs et les diplomates occidentaux. Il représente non seulement une fenêtre ouverte sur la diversité de l’Irak arabe et kurde, chiite, sunnite et chrétien, mais se situe également au carrefour d’influences régionales culturelles et géopolitiques diverses (Turquie, Iran, Syrie) et, notamment, au centre d’un monde kurde en pleine effervescence et recomposition.

La formation offre aux stagiaires une véritable immersion dans la culture kurde et irakienne. Les connaissances acquises tout au long de ce mois d’apprentissage seront stimulées et approfondies par des interactions quotidiennes avec la population. La ville d’Erbil, de culture linguistique majoritairement soranî, abrite une importante communauté kurmancophone et intègre dans son agglomération la bourgade d’Ainkawa, qui constitue l’un des centres de la communauté assyro-chaldéenne au Kurdistan. Le stage apporte également aux participants, un approfondissement de leurs connaissances générales concernant le nord de l’Irak, fondé sur l’histoire et les cultures de cette région.

Les effectifs réduits (10 personnes maximum par niveau) de la session de cours permettent une meilleure réalisation des objectifs pédagogiques. 25 heures de cours sont dispensées par semaine (5 heures par jour pendant 4 semaines) pour un total de 100 heures par mois. Les cours portent sur les sujets suivants :

  • langues soranî et kurmancî
  • introduction au soureth
  • histoire de l’Irak contemporain
  • civilisation kurde
  • histoire et culture des églises d’Irak
  • introduction à la culture turkmène

Le stage propose deux niveaux. Les stagiaires de niveau “grand débutant”, vont acquérir de nouvelles compétences et notamment des bases sérieuses en langues kurdes soranî et kurmancî. Les stagiaires de niveau “intermédiaire” (entre 100 et 150 heures acquises) approfondiront leur maîtrise des deux langues kurdes grâce à des supports littéraires et journalistiques plus complexes et une pratique poussée de la conversation. Attention ! Un minimum de 5 stagiaires est requis afin d’ouvrir un groupe de niveau. Les cours sont assurés principalement par des professeurs irakiens ou syriens dont la langue maternelle est le kurde et possédant une solide expérience de l’enseignement à des publics étrangers. Les enseignements de civilisation peuvent être dispensés en français ou en anglais.

Pour en savoir plus

Responsables : Farooq Jamshid Khorshid et Boris James

Télécharger la plaquette du stage

PRIX MICHEL SEURAT : APPEL À CANDIDATURES 2017

prixmichelseurat_logos

Monde arabe contemporain

Le Prix Michel Seurat a été institué par le CNRS en juin 1988 pour « honorer la mémoire de ce chercheur du CNRS, spécialiste des questions islamiques, disparu dans des conditions tragiques. Ce programme vise à aider financièrement chaque année un jeune chercheur, ressortissant d’un pays européen ou d’un pays du Proche-Orient ou du Maghreb, contribuant ainsi à promouvoir connaissance réciproque et compréhension entre la société française et le monde arabe ».

A partir de 2017, l’organisation du Prix a été déléguée au GIS « Moyen-Orient et mondes musulmans », en partenariat avec l’IISMM-EHESS et Orient XXI. Le Prix reçoit en 2017 le soutien du programme européen WAFAW.

D’un montant de 15 000 € en 2017, le Prix est ouvert aux titulaires d’un master 2 ou d’un diplôme équivalent, âgés de moins de 35 ans révolus et sans condition de nationalité, de toutes disciplines, travaillant sur les sociétés contemporaines du Proche-Orient et/ou du Maghreb. Il a pour vocation d’aider un jeune chercheur à multiplier les enquêtes sur le terrain, dans le cadre de la préparation de sa thèse. Les enquêtes doivent avoir lieu à l’étranger. La maîtrise de la langue du pays concerné est une condition impérative.

Date limite de dépôt des candidatures :

Samedi 15 avril 2017 (minuit, heure de Paris)

Constitution du dossier sur papier libre et impérativement en langue française:
  • un plan et un projet de recherche détaillés précisant de manière claire les enquêtes qui seront menées sur le terrain (10 pages maximum) ;
  • un curriculum vitae ;
  • une copie des diplômes obtenus, assortie le cas échéant de leur traduction en français ;
  • une ou plusieurs attestations de personnalités scientifiques : attestations récentes et en rapport avec la candidature au Prix.
Adresser votre dossier uniquement par voie électronique aux adresses suivantes :

prix.michel.seurat@gmail.com, prix.michel-seurat@cnrs.fr

Règlement du 24 février 2017 à consulter, en annexe.

Recrutement d’un post-doctorant par le Centre Jacques Berque

Le Centre Jacques Berque recrute un(e) post-doctorant(e) pour 3 ans dans le cadre d’un programme financé par l’ANR

L’enseignement de l’islam au Maroc, XVIIIe-XXIe siècles
ILM (Islamic Learning in Morocco)

Titulaire d’un doctorat en histoire, anthropologie, études arabes, ou science politique, le/a candidat(e) devra à la fois s’intégrer à la trentaine de participants du programme, et assister la coordinatrice (Sabrina Mervin) dans la mise en place et l’organisation des activités scientifiques.

Le poste est à pourvoir à partir du 15 mars 2017.

Conditions à remplir

  • avoir déjà engagé des recherches proches du sujet traité
  • présenter un projet de recherche sur 3 ans autour de cette thématique (la zone géographique couverte pouvant englober la Mauritanie ; des perspectives comparatistes avec les autres pays du Maghreb et de l’Afrique sub-saharienne sont bienvenues)
  • maîtriser parfaitement le français et avoir une bonne connaissance de l’arabe (littéral ou darija, en fonction des besoins pour ses enquêtes)
  • être sensible à l’articulation de l’histoire des doctrines et des sciences sociales
  • avoir une expérience en matière d’animation de la recherche
  • résider ou s’installer à Rabat

Dossier à constituer

  • CV résumé (1 page)
  • liste des publications
  • projet de recherche synthétique (5 p. maximum) comportant une partie méthodologie/sources, un exposé de la problématique, un programme de travail, une très courte bibliographie (sans indiquer les « usuels » sur le sujet) et les possibilités de «livrables».

A envoyer par courriel avant le 15 février 2017 à l’adresse : secretariat@cjb.ma
en indiquant en objet : ILM post-doctorat

Le résumé du programme de recherche ILM peut être demandé à cette même adresse.
Les candidatures qui ne remplissent pas les conditions requises ne seront pas examinées par le comité d’attribution de la bourse.

Offre de stage pour le Prix de thèse 2017 sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans

Logo_UMS

Prix de thèse 2017 et Congrès 2017 : recrutement d’un/une stagiaire

L’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM/UMS2000) recrute un/une stagiaire à temps complet pour une durée de six mois du 8 janvier au 8 juillet 2017.

Il ou elle sera plus particulièrement chargé(e) de l’organisation pratique de la cinquième édition du Prix de thèse sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans organisé par l’IISMM (EHESS/CNRS) et le GIS Moyen-Orient et mondes musulmans du CNRS.

Trois prix seront en fait décernés, avec le soutien du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du Ministère des affaires étrangères, du Bureau central des cultes (BCC) du ministère de l’Intérieur et du Bureau Maghreb de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF).

Activités confiées :

  • Réception et vérification des dossiers de candidature envoyés à l’IISMM avant le 10 janvier 2017.
  • Communication avec les candidats à toutes les étapes du concours.
  • Élaboration, en vue de la première réunion du jury le 20 février 2017, d’une liste des candidats par prix comprenant leur nom, leur discipline, le titre de la thèse, le lieu et la date de soutenance, le nom du directeur, la composition du jury.
  • Communication avec les rapporteurs désignés par le jury du Prix de thèse en janvier 2017 : envoi des dossiers et réception des rapports avant le 2 mai 2017.
  • Préparation de la deuxième réunion du jury le 15 mai 2017.
  • Récupération des thèses auprès des rapporteurs et renvoi aux candidats.
  • Préparation de la cérémonie officielle de remise des prix le mercredi 5 juillet 2017, en collaboration avec Madame Cyrielle Michineau, la secrétaire générale du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans.
  • Aide matérielle et logistique à la préparation du Deuxième Congrès du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans.

Lieu de travail :

EHESS/IISMM – 96 bd Raspail – 75006 Paris

Gratification selon la règlementation en vigueur

Envoyer CV et lettre de motivation (avant le 30/11/2016) uniquement par mail conjoint à :

Offre CEDEJ : Bourse doctorale Aide à la mobilité (AMI) 2017/2018

Le CEDEJ propose une bourse Aide à la mobilité internationale (AMI), attribuée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, à des étudiant-e-s doctorant-e-s qui sont ou seront inscrit-e-s en thèse dans une université française et effectuant leur recherche doctorale dans l’un des domaines suivants :

  • Santé
  • Alimentation
  • Développement durable
  • Études urbaines
  • Mobilités

Cette recherche doctorale doit nécessiter un séjour en Égypte (au minimum dix mois sur douze) à compter du 1er septembre 2017 ou 1er janvier 2018. Les bénéficiaires sont prioritairement choisis pour mener à bien leur travail de thèse.

Pour plus de précisions, contacter la directrice du CEDEJ : karine.bennafla@cedej-eg.org et communication@cedej-eg.org

Ces aides à la recherche sont attribuées pour une période de 9 à 12 mois, renouvelable.

Le montant de l’aide est actuellement 1 000 € par mois. Les allocataires bénéficient d’un billet d’avion A/R. Il leur revient de trouver eux-mêmes à se loger. Il est rappelé que l’AMI n’étant pas considérée comme un salaire, elle n’ouvre droit ni aux prestations sociales, ni aux allocations chômage et ne peut être prise en compte dans le calcul des droits à la retraite. Les bénéficiaires doivent donc souscrire eux-mêmes les assurances nécessaires pour une résidence à l’étranger concernant à la couverture des dépenses de santé, accidents du travail, rapatriement.

Les formulaires du dossier de candidature peuvent être téléchargés en pièce jointe ou demandés au ministère des Affaires étrangères, Sous direction des sciences sociales et de l’archéologie, à l’adresse suivante :

  • Ministère des Affaires étrangères et du Développement international
    Sous-direction des échanges scientifiques et de la recherche
    Pôle sciences humaines et sociales
    Mme Brigitte Myard 
    27, rue de la convention 
    CS 91533
    75732 PARIS Cedex 15 
    Tél : +33 (0)1.43.17.80.05
    Fax : +33 (0)1.43.17.97.20

>> Courriel : brigitte.myard@diplomatie.gouv.fr

Le dossier doit être rempli en deux exemplaires, complétés de toutes les pièces nécessaires (CV, publications, copie des titres et diplômes, projet de recherche doctorale, attestations) et envoyé, avant le 31 décembre 2016, à chacune des deux adresses suivantes :

  • Ministère des Affaires étrangères et européennes
    Sous-direction des échanges scientifiques et de la recherche
    Pôle sciences humaines et sociales
    27, rue de la Convention
    CS 91533
    75732 PARIS CEDEX 15
  • CEDEJ – Ambassade de France en Egypte
    Directrice du CEDEJ-Karine Bennafla
    s/c Valise diplomatique
    13 rue Louveau
    92438 Chatillon Cedex

Les candidatures seront examinées par le Conseil scientifique du Pôle ESPAR (Egypte, Soudan, Péninsule arabique) au printemps 2017.

Soutien à la mobilité internationale

L’InSHS propose aux chercheurs, enseignants-chercheurs et ingénieurs de recherche des unités de recherche dont le CNRS est tutelle ou cotutelle, une aide pour la réalisation d’actions de recherche à l’étranger, en 2017.

Le CEDEJ est prêt à recevoir un chercheur en accueil le temps de sa mission.

Cette aide concerne toutes les disciplines et tous les types de missions de recherche (travail de terrain, consultation de sources, montage de projet, rédaction d’ouvrage ou d’article en collaboration…).

Cette mission de recherche à l’étranger devra être réalisée en 2017. Sa durée doit être supérieure à trois mois et ne peut excéder neuf mois. Cette aide se présente sous la forme d’un forfait maximum de 2000 euros par mois, affecté à l’UMR et destiné à couvrir les frais de mission. Cette somme devra être dépensée dans sa totalité dans l’année 2017.

Les candidatures seront expertisées sur la base de leur qualité et de leur intérêt scientifique. 
Les chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs de recherche doivent faire parvenir leur candidature au plus tard le 21 novembre 2016, par e-mail à : inshs.smi@cnrs.fr

Le dossier de candidature doit comprendre :
- une justification scientifique du projet (deux pages maximum).
- un descriptif des actions prévues lors de la mission (une demi-page maximum).
- l’utilisation prévue du budget demandé (une demi-page maximum). Si des co-financements sont acquis, ils devront être indiqués.
- un curriculum vitae indiquant notamment les 5 publications les plus significatives.
- le formulaire ci-joint complété avec l’accord du directeur d’unité.

Pour tout renseignement merci d’envoyer un message à : inshs.smi@cnrs.fr

Formulaire en pièce jointe.