Archives de catégorie : Archives

Offre de bourses de recherche de l’IFRI

En 2015, l’Institut français de recherche en Iran (IFRI), offre des bourses d’aide à la mobilité internationale destinées :

  • à des doctorants ou à des jeunes chercheurs inscrits dans un établissement français d’enseignement supérieur ou de recherche (nationalité: ressortissants de l’Espace économique européen) ;
  • à des doctorants ou à des jeunes chercheurs iraniens ayant des liens institutionnels avec une université française (cotutelle de thèse, recherches conjointes).

Ces bourses, d’une durée de un à trois mois, visent à couvrir les frais de transport et de séjour de doctorants (allocation mensuelle de 700 €) ou de chercheurs de moins de 37 ans (allocation mensuelle de 1100 €) poursuivant des recherches sur le monde iranien.

Pour candidater, veuillez télécharger le formulaire.

Compte rendu de la réunion du 19 novembre 2013 consacrée aux revues portant sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans

Version imprimable du compte rendu du 19 novembre 2013

La réunion, organisée à l’IISMM le 19 novembre par Catherine Mayeur-Jaouen, et animée par Bernard Heyberger et Azadeh Kian, a réuni les participants durant une journée alternant présentation des revues particulières, le matin, et discussion autour de sujets communs, l’après-midi surtout. Un déjeuner offert par le CERMOM (dont nous remercions la directrice, Masha Itzhaki) a réuni les participants.

Les organisateurs ont invité les responsables des revues françaises spécialisées sur le Moyen-Orient. La liste ci-dessous montre leur nombre non négligeable et en général leur vitalité, malgré les disparitions (Revue des études islamiques) ou les crises et les inévitables mutations (Studia islamica, aujourd’hui reprise par Brill ; Maghreb-Machrek nouvelle formule ; Chroniques yéménites devenues Arabian humanities…)

Parution du Livre blanc des études françaises sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans

Le Livre blanc des études françaises sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans a été rédigé en 2013-2014 (date d’édition : septembre 2014) par Catherine Mayeur-Jaouen, directrice du GIS Moyen-Orient et Mondes musulmans, à l’aide des rapports présentés par les équipes membres du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans sur leurs champ d’étude, leur discipline, leur région ou leur institution. Ces rapports ont été complétés par des comptes rendus de réunions (bibliothèques, revues, UMIFRE) et de contributions sur des questions transversales.
Une attention particulière a été portée aux angles morts de la recherche et aux secteurs en crise, ainsi qu’à la question clé qui commande tout le reste : la politique française de formation sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans. La question cruciale de la documentation, notamment des bibliothèques spécialisées, est également au centre des préoccupations de ce Livre blanc.

Ce Livre blanc a pour ambition de donner une vision générale de notre champ de recherche et de signaler ainsi des études dont la singularité n’apparaît pas toujours clairement, de manière à permettre une politique informée (postes au CNRS et à l’Université, politiques de recrutement, politique de formation, moyens à donner à différents projets).
Il est appelé à susciter le débat et à être mis à jour par des informations plus précises (notamment d’ordre quantitatif), des mises à jour régulières et des rapports plus sectoriels.

Plan :

  • L’introduction pose quelques constats généraux.
  • La formation des étudiants sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans est cruciale (1re partie).
  • La recherche française dans ses grandes tendances (2e partie) : héritages, contexte, points forts, lacunes ou faiblesses.
  • Ce bilan de la recherche actuelle est repris (3e partie) par régions principales de façon à situer les équipes et les Instituts français de recherche à l’étranger.
  • La politique de documentation est présentée (4e partie) :  bibliothèques, revues françaises sur le champ considéré.
  • Conclusions et préconisations.

Appel à projet 2015

La date limite de dépôt des dossiers par voie électronique est fixée au 20 février 2015 à minuit.

Le GIS Moyen-Orient et mondes musulmans est en mesure d’accorder 5 000 euros destinés à financer un projet, porté par des équipes partenaires du GIS.
L’objectif de cette aide est de permettre la préparation d’une proposition de plus grande envergure en réponse à un appel d’offre (notamment ANR, ERC).

Tout chercheur ou enseignant chercheur statutaire et en activité appartenant à l’une des institutions partenaires du GIS Moyen-Orient et mondes musulmans peut être porteur de projet – à l’exception des UMIFRE – celles-ci ayant déjà bénéficié des précédents appels d’offre.
La participation des doctorants et jeunes chercheurs non-statutaires aux projets est très souhaitée et constituera un atout supplémentaire.

Les critères de sélection des projets sont les suivants :

  • Une thématique en relation avec les thématiques GIS ;
  • Association d’au moins deux équipes partenaires du GIS, sans exclure d’éventuels partenaires extérieurs ;
  • Innovation et originalité (les projets déjà financés ne seront pas éligibles pas plus que l’achèvement des projets en cours) ;
  • Interdisciplinarité, transversalité et comparatisme;
  • Faisabilité et bonne adéquation entre les objectifs et la demande de moyens

Les fonds attribués pourront être utilisés pour des dépenses d’équipement et de fonctionnement (documentation, numérisation, frais de déplacements, prestations de service sur facture…), mais ne pourront pas servir à des dépenses de personnel (rémunérations, vacations, honoraires ni des achats du matériel informatique). Ils ne devront pas servir non plus au seul financement de colloques et devront être engagés avant la fin de l’année 2015 (aucun report sur 2016 n’étant malheureusement possible).

Pour la constitution des dossiers qui sont dématérialisés, un formulaire accompagne le présent appel d’offre. Tout projet soumis devra comporter le visa des directeurs des unités concernées. La date limite de dépôt des dossiers par voie électronique est fixée au 20 février 2015 à minuit.
Les dossiers seront envoyés par le bureau du GIS (mails dans le formulaire joint) pour évaluation aux membres du conseil scientifique selon leur spécialité, éventuellement à des experts extérieurs (deux évaluations par dossier). La décision finale sera prise par le conseil scientifique du 12 mars 2015 sur la base des rapports fournis. Le financement du projet retenu sera versé dans le courant du mois d’avril 2015. Le porteur devra rendre compte précisément de l’emploi des fonds mis à sa disposition, grâce à un rapport qui sera joint au rapport d’activité du GIS.

Formulaire à télécharger

TYPOGRAPHIAe ARABICAe. L’art de la lettre imprimée au Moyen-Orient

Dans le cadre du Premier Congrès du GIS qui se tiendra à Paris du 6 au 9 juillet 2015, une exposition sur l’évolution de la typographie arabe et turque au regard de l’évolution technique aux XIX – XXIe siècles, est organisée par le concours de Fanny Gillet, d’Alain Messaoudi et de  Perin Yavuz.

Cette exposition sera accessible au public du 15 juin au 8 août 2015, à la BULAC et dans la galerie de l’auditorium.