L’Académie doctorale HoRÉA (2022-2024)

L’Académie doctorale HoRÉA en bref

Émanation du programme prioritaire : Horizon de Renouvellement des Études Arabes, l’Académie doctorale HoRÉA est un programme de formation et d’accompagnement interdisciplinaire et interuniversitaire organisé par le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) Moyen-Orient et mondes musulmans (MOMM). Il regroupe durant deux ans 15 doctorantes et doctorants de toutes disciplines des sciences humaines et sociales (littérature, linguistique, histoire, islamologie, philosophie et histoire des sciences, histoire de l’art, études culturelles et arts, anthropologie, sociologie, science politique, géographie et études urbaines) dont le travail porte sur les mondes arabes et implique une maîtrise avancée de la langue arabe, acquise ou en cours d’acquisition. Les doctorantes et doctorants participent à quatre semaines de formation réparties sur les deux ans, tenues dans différents centres de recherche en Europe et dans les pays arabes, et bénéficient d’un soutien complémentaire pour leur formation linguistique.

Le programme HoRÉA bénéficie du soutien du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (Direction de la recherche).

Responsables :

Iyas HASSAN (Sorbonne Université, Ifpo) : iyas.hassan@sorbonne-universite.fr
Eric VALLET (Université de Strasbourg) e.vallet@unistra.fr

Lauréats de la première académie (2022-2024)

(NB : la date sous le nom correspond à la première année d’inscription en thèse)

AZIRI Ghilas2020 Paris 3 Sorbonne Nouvelle La contribution philologique et littérature d’Abû ‘Alî al-Qâlî en Espagne musulmane Brigitte FOULON Littérature
BOUDJELLAL Nadir
2020 AMI IFPO
INALCO Les lettres isolées du Coran et leur exégèse : Un carrefour de savoirs Jean-Jaques THIBON Islamologie
EL KARRAZ Mehdi2022 CD Université de Strasbourg Du pagne au brocart. Signes extérieurs de la distinction élitaire arabe aux deux premiers siècles de l’Islam, entre tradition et changement Éric VALLET Histoire
ELALAMI Hajar2021 Université Ain Chock Casablanca La critique sociale dans le contenu web créatif au Maroc Jamal KHALIL Sociologie
FRAY Saoussen2022 Manouba La transmission intergénérationnelle de l’engagement politique en Tunisie Sihem NAJAR Anthropologie
KARAM Rimane2022 CD Sorbonne Université Grammaire du moyen-arabe levantin (XVIIIe-Xxe siècles) Iyas HASSAN et Julien DUFOUR Linguistique
KARRAY Yesmine2021 CD ENS Lyon Les métaphores politiques chez al-Ghazâlî : contribution à une étude des rapports entre mystique et politique Makram ABBES Philosophie
LINARDI Noemi2020CD Paris 3 Sorbonne Nouvelle Combattants : sexe, violence, pouvoir. Représentations romanesques des femmes en armes dans la littérature arabe Frédéric LAGRANGE et P. ZOBERMANN Littérature
LUCIANI Paul2020 CD Aix-Marseille Université Le berceau des subjectivités : une anthropologie de la petite enfance en Méditerranée (France et Tunisie Benoît FLICHE Anthropologie
MA Linyao2020 Sorbonne Université La fiction dystopique arabe 2008-2020 Frédéric LAGRANGE Littérature
MERIDA Reda2021 CD EHESS / IFPO La réception arabe de l’existentialisme du XXe siècle Rachida CHIH et Dilek SARMIS Histoire
RAVIER Esther2021 CD ENS Formes nominales et pronominales de l’adresse à un humain en arabe du Caire Julien DUFOUR et Marie-Aimée GERMANOS Linguistique
SALA Greta2021 CD INALCO L’affirmation de l’individu dans le roman syrien d’après 2000 : entre quête, crise et re-construction de l’identité Rima SLEIMAN & Monica RUOCCO Littérature
SMREKAR Natalie2020 AMI IFPO Université de Grenoble IFPO Lexique et variation linguistique dans le discours politique chiite : l’exemple de Hasan Nasrallah Salam DIAB DURANTON Linguistique
VALLI Clara2022 CD Université de Lorraine Contrôle de la corporalité dans l’espace public  : analyse socio-discursive des fatâwâ reçues en France de 1996 à 2022 Nejmeddine KHALFALLAH Islamologie

Quatre sessions de formation intensive

Première session – La langue arabe : objet millénaire à la croisée des disciplines

Beyrouth, Institut français du Proche-Orient, 14-20 octobre 2022

Quatre tables rondes associant chercheurs en SHS de plusieurs nationalités, des journalistes et des diplomates ont introduit ces journées. Les participants ont ensuite été invités à présenter leurs projets de recherche, le reste des sessions combinant de vastes panoramas thématiques sur les enjeux de la langue arabe présentés par les formateurs et des analyses croisées de différents documents selon des approches disciplinaires différentes. Des travaux collectifs ont été menés, aboutissant les deux derniers jours à des restitutions, ainsi qu’à une évaluation de la formation. Des propositions d’ateliers ont été présentées pour le congrès de Lyon.

Deuxième session – Portée et les limites du comparatisme dans la recherche sur les mondes arabes

Aix-en-Provence, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 13-19 mars 2023

Que le comparatisme soit pratiqué de manière explicite ou assumée, ou présent de façon implicite, aucune des approches disciplinaires relevant des SHS et envisagée par l’Académie doctorale HoRÉA ne peut véritablement s’en abstraire. La définition même de l’aire d’étude, entre unité et pluralité, induit la mesure de divergences et/ou de convergences, dans l’espace et le temps, qu’il s’agit d’appréhender en croisant les objets, les méthodes et les approches issues de différents domaines. En parallèle avec cette réflexion, cette seconde rencontre a permis de travailler individuellement et collectivement à l’écriture d’un article de recherche en français, qui a fait l’objet d’une présentation finale le dernier jour de la formation.

Programme de la deuxième session
Un bref compte rendu de la session

Troisième session – Construire le changement en objet de recherche

Rabat, Faculté de Lettres et des sciences humaines de l’Université Mohammed V et Centre Jacques Berque, 9-14 octobre 2023

Le parti-pris de cette semaine de formation était d’aborder les cultures des mondes arabes dans une perspective dynamique, en partant d’une réflexion sur les changements, transformations, mutations, crises et ruptures telles qu’elles sont pensées et dites dans le débat et la recherche arabophone : il s’agit ainsi non pas tant d’étudier le(s) changement(s) culturel(s) « de l’extérieur », mais tel qu’il se dit dans le débat et la production savante formulée au travers des concepts et des méthodes de la littérature, de la philosophie, des sciences sociales, de l’histoire ou de la linguistique.
Cette semaine a ainsi été l’occasion pour les doctorant.e.s de se familiariser plus avant avec le paysage académique et scientifique arabophone, en lien avec les institutions partenaires au Maroc (Centre Jacques Berque, l’École Doctorale « Questions et domaines de la philosophie » de l’Université Muhammad V, la Fondation du roi Abdul-Aziz Al Saoud de Casablanca, l’Université Sultan Moulay Slimane de Beni Mellal).En parallèle avec cette réflexion, la troisième rencontre de l’Académie HoRÉA a été l’occasion pour les doctorant.e.s de travailler individuellement et collectivement sur l’écriture académique, la présentation et la discussion de recherches en langue arabe.

Programme de la troisième session.

Quatrième session – Le récit : objet et outil pour la recherche en SHS

Paris, INALCO, 3-8 juin 2024