18 | 2018 – Enjeux frontaliers et territoriaux au Sahel et au Moyen-Orient

Couverture EMA #18

ISBN 978-2-900956-01-4

Plus de sept après la naissance de l’État du Soudan du Sud et le début des « révoltes arabes », ce numéro explore le tournant frontalier et territorial au Moyen-Orient en observant comment sont gérés sur le terrain les territoires remodelés ou les bordures frontalières, y compris l’accès à leurs ressources.
Croisant des recherches appuyées sur des expériences de terrain, au Moyen-Orient et dans la zone sahélo-saharienne, les articles rassemblés traitent souvent de l’administration et du contrôle des espaces de confins dans un contexte actuel souvent conflictuel et/ou militarisé. L’ambition du volume est de fournir des clés de compréhension des changements territoriaux en cours, y compris parfois dans une perspective historique. Une large place est accordée aux travaux de jeunes chercheurs.
La majorité des contributions montre que le tournant frontalier amorcé avec les « printemps arabes » a fait long feu et se signale souvent par la réaffirmation des démarcations anciennes, d’origine coloniale (Soudan) ou non (région kurde autonome). Il ressort aussi que les déterminants économiques et leurs acteurs jouent ou continuent de jouer un rôle central dans les dynamiques de recomposition et de contrôle territoriales.
 

More than seven years after the birth of the South Sudan State and the beginning of the Arab uprisings, this special issue explores the territorial and border turn in the Middle East. It observes how reshaped territories or borderland regions are managed on the ground which includes the access to their resources.
At the crossroad of fieldwork researches and experiences made in the Middle East and in the Sahel-Sahara zone, the papers collected here mainly focus on administration and control of state’s edges in a rather conflictual or militarised context. The ambition of this volume is to provide key of understanding on ongoing territorial changes, including in a more historical perspective. The volume dedicated space to young researchers’ work.
Most of the contributions show that the border turn that begin with the « Arab Spring » fizzle out and often manifest itself by the reiteration of the old delineations, be there from colonial origins (Sudan) or not (Kurdish autonomous region). Another output tends to show that economic determinants and their actors are playing and continue to play a key role in the reorganization dynamics and territorial control.