Masculin/féminin : genre, condition féminine et déconstruction de la virilité dans les littératures du monde arabe (Maghreb & Machreq)

L’idéologie de la virilité, qui n’est pas propre aux pays du monde arabe, existant dans plusieurs cultures du monde, impose le plus souvent un comportement standardisé, contraignant et limitant. Le plus souvent, ce comportement se façonne en rapport avec l’autre sexe, dans la mesure où il pose des limites aux relations, mais aussi en rapport avec les représentants du même sexe, car il engendre une nécessité de reconnaissance et d’intégration. Par ailleurs, l’émergence du sujet ou de l’individu ne va pas de soi dans des sociétés qui sont plutôt enclines à privilégier la collectivité, l’appartenance communautaire. Il est donc intéressant de poser la question de la manière dont les concepts de virilité et de féminité agissent sur les individus/collectivités. On parle souvent du manque de liberté des femmes dans les pays arabo-musulmans, en raison du poids de la tutelle masculine. Mais pourrait-il y avoir une véritable liberté masculine dans un tel contexte qui cultive une dérisoire supériorité des « mâles » ?